Séries

« Generation War », la désillusion d’une génération

Ecrit par Anya

Ma sœur et moi, on est sériphage, sérivore, peu importe le terme, on aime les séries ! Et on ne manque pas de partager nos découvertes, nos déceptions et les séries qu’il faut absolument regarder. Et un soir, autour d’un cornet de frites, elle m’a raconté la dernière série en date qu’elle avait visionnée. Je lui ai donc de ce pas demandé de rédiger un petit mot pour Addict-Culture ! Et voilà sa chronique (merci Leeloo !) :

Génération War

Generation War (Unsere Mütter, unsere Väter) est une série allemande créée par Stefan Kolditz et réalisée par Philipp Kadelbach en 2013. Elle dresse le portrait de cinq jeunes allemands à l’aube de la seconde guerre mondiale.

C’est une véritable immersion au cœur de cette Allemagne engagée, croyant en la victoire de son idéologie. On y trouve Greta, qui rêve d’être une célèbre chanteuse ; Viktor, un jeune tailleur Juif allemand devant prendre la succession de son père ; Friedhelm et Wilhelm Winter, deux frères engagés dans l’armée et Charlotte, future infirmière, rêvant d’être « une femme allemande, au service de l’homme allemand ».

Generation War

Ils se retrouvent tous les cinq en juin 1941, pour fêter le départ des soldats. Pendant cette soirée, ils se font une promesse : se revoir dès la fin de la guerre, pour célébrer Noël ensemble. Six mois plus tard, Noël est arrivé mais pas la victoire finale, tout ne se passe donc pas comme prévu. L’ambiance est lourde, entre la guerre qui s’éternise, la désillusion due à la réalité des combats, les massacres… A travers les deux jeunes frères, on suit la déshumanisation des soldats, typique de toute bataille : « la guerre révélera ce qu’il y a de pire en chacun de nous ».

En tout, 3 épisodes de 90 min pour suivre ces cinq destins qui vont se croiser et se perdre de vue pendant plus de 4 ans. L’originalité de cette série, outre le fait qu’elle se positionne du côté allemand, réside dans le lieu d’action : la guerre se passe sur le front russe. Cela permet de s’immiscer dans le quotidien des soldats, affrontant le froid et l’homme communiste, avec toutes les représentations que l’on pouvait en avoir à l’époque et la volonté d’éradiquer ce système avant qu’il n’arrive en Europe de l’Ouest.

Trailer de la série (attention spoilers !) :

 

 ∴

Dans le même esprit, vous pouvez regarder Band Of Brother (2001) et The Pacific (2010), deux mini-séries de 10 épisodes chacune, réalisées et produites par Tom Hanks et Steven Spielberg. Elles sont également très émouvantes, car elles nous relatent l’horreur de la guerre sur des fronts différents (Atlantique et Pacifique) et nous font suivre le destin de plusieurs personnages inspirés par des témoignages authentiques de soldats (Band Of Brother a d’ailleurs été adaptée d’après une œuvre de l’historien Stephen Ambrose).

Trailer de The Pacific :

 

Trailer de Band Of Brother :

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire