Chronique Musique Musique

Helen en éruption

Ecrit par Beachboy

HELEN-THE-ORIGINAL-FACES

J’ai déjà narré en ces lieux tout l’amour que je porte à Grouper alias Liz Harris, à l’occasion de la sortie fin 2014 de son dernier album Ruins. Adepte d’une musique ambient exigeante et mélancolique, il lui arrive cependant de revenir à un format pop plus classique.

C’est le cas aujourd’hui avec le premier album d’Helen, un projet parallèle qu’elle mène en compagnie de Jed Bindeman, batteur chez Eternal Tapestry et Scott Simmons, bassiste chez Eat Skull, autre groupe de Portland.

Helen existe déjà depuis quelques temps puisque leur premier single Felt This Way/Dying All The Time, qu’on retrouve ici, est sorti en 2013. Depuis lors, les 3 comparses enregistrent au fil des rencontres pour nous offrir enfin cet excellent The Original Faces.

Le disque débute par un instrumental tout déglingué, comme enregistré sur mon premier magnétophone au fin fond du jardin, les piles un poil usées,  histoire de nous faire peur avant de nous ravir lorsque la voix de Liz nous ensorcelle derrière un mur de guitares pour une dream pop de haut vol. Motorcycle, le premier single nous refait le coup de la fausse piste en commençant comme un inédit ambient de Grouper avant que la guitare ne s’emporte comme au bon vieux temps du shoegaze entre Lush et Slowdive.

Covered In Shade est une jolie sucrerie noise pop, qu’on attendait désespérément depuis un moment du côté de Best Coast. Sur un schéma pop très classique, Helen ajoute cette pointe d’étrangeté qui les caractérise, passant de la délicatesse à la violence sans en avoir l’air comme sur Felt This Way ou Pass Me By très My Bloody Valentine.

L’album, très court (12 titres en 32 minutes) continue ainsi, angélique et diabolique, à naviguer dans tous les styles, toutes les époques, la pop 60’s de Right Outside précède le noisy Allison. La voix de Liz Harris finit d’achever l’auditeur, à la fois lointaine et émouvante, face à la furie de ses 2 comparses, comme sur le monstrueux Dying All The Time.

The Original Faces est superbe de bout en bout, on en sort à la fois émerveillé et rincé, lorsque les derniers notes du morceau The Original Faces s’éloignent tout doucement comme si on avait passé une demi heure sous un orage violent à admirer la féerie des éclairs.

L’album d’Helen est disponible chez Kranky le 04 septembre.

Le site de Liz Harris

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire