Chroniques MusiqueMusique

Indigènes le dimanche

Live 25-05-2014

Ce soir les rendez-vous seront variés mais ne manqueront pas d’intensité : Föllakzoid, Cosmonauts, Bantam Lyons, Brian Jonestown Massacre, Rodrigo Amarante et The Callas se partageront l’affiche.

Bantam Lyons est un jeune groupe Brestois devenu Nantais depuis peu. Un savoureux mélange de post punk et de synthétiseurs nébuleux agrémenté d’une voix iancurtisienne. Le tout nous donne évidemment envie d’en savoir plus !

The Callas, figurer dans la playlist d’écoute de Nick Cave, quelle pression pour ce groupe grec ! Depuis 2005, The Callas exécute son rock arty avec fulgurance et intelligence. Collectif grec de noise-pop formé, à l’origine, par les artistes Lakis et Ionas Aris, ils mélangent subtilement différentes disciplines comme la musique, l’art, la performance et les vidéos. Leurs performances scéniques sont, à priori, une expérience particulière et différente à chaque prestation. Nous attendons donc celle de ce soir avec impatience ! 

Cosmonauts, deux californiens forment ce groupe de garage-punk. Inspirés de Spacemen 3, Sonic Youth et du Velvet Underground, ils utilisent de vieux ampli qu’ils mènent au plus loin de leurs limites. Une migraine annoncée pour demain ?

Rodrigo Amarante nous fera passer dans un autre univers. Ancien membre du groupe Little Joy, le brésilien s’est lancée dans une aventure solo l’année dernière avec son album Cavalo. Rodrigo Amarante transmet le spleen et la poésie brésilienne avec délicatesse et subtilité.

Föllakzoid est un groupe Chilien à la musique ensorcelante. Une rythmique totalement psyché et propice aux hallucinations vertigineuses. Venu d’un univers surréaliste, ils nous ensorcelleront certainement pour embarquer dans leur galaxie parsemée d’étoiles.

La soirée se terminera avec le groupe mythique : Brian Jonestown Massacre ! Anton Newcombe nous embarquera probablement dans un de ses voyages mystique et sans limites. Leur prestation sera-t-elle uniquement basée sur leur dernier album sorti la semaine dernière ou nous feront-ils revisiter leurs standards ? Espérons qu’un peu de nostalgie les pousseront à nous livrer d’anciens morceaux ! 

 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page