Littérature Jeunesse

« Juste à temps ! » : le dernier tour de piste de Tomi Ungerer

L’immense Tomi Ungerer est parti il y a environ un an. Il laisse une œuvre magique pour des générations d’enfants et d’adultes.
Son tout dernier album est paru quelques mois après sa mort. Il se nomme Juste à temps ! C’est une histoire assez différente de sa production habituelle. Même si Ungerer a écrit des livres sombres (Otto par exemple), c’était un auteur plutôt positif. Dans Juste à temps !, nous assistons à la fin du monde, ni plus ni moins.

Tout le monde était parti sur la lune.

Seul Vasco est resté sur Terre. Un peu perdu, il erre dans des rues désolées mais heureusement pour lui, il est guidé par son ombre qui lui évite à chaque page toutes les catastrophes que Tomi Ungerer nous présente : des immeubles s’effondrent, des explosions se produisent, une canicule arrive, un tsunami aussi, la mer gèle.

Sur son chemin, Vasco rencontre d’étranges personnages. Il recueille un petit bébé, Poco, dont il prend soin et avec qui il traverse toutes les épreuves.

Tomi Ungerer nous donne à lire un album plein de désolation. Signe de sa vision du monde à la fin de sa vie ? Quoi qu’il en soit, si le monde disparaît, il reste un espoir. Vasco et Poco dépendent l’un de l’autre et restent ensemble jusqu’au bout, jusqu’à trouver un endroit qui pourra les accueillir. Le thème de l’entre-aide est ici omniprésent. La figure de Vasco pourrait se voir comme l’archétype de celui qui se dévoue pour les autres et se sauve ainsi dans le même temps.
Peut-on vivre les uns sans les autres serait un thème à aborder avec des enfants grâce à cet album. La réponse donnée par Tomi Ungerer est évidente. Mais la nuance existe aussi. Car, ce sont bien les hommes, ensemble, qui ont détruit la Terre.

Juste à temps !, à travers ses dessins, aux couleurs sombres, pleins de lignes verticales et horizontales, aux formes géométriques et un texte minimal (avec une certaine poésie parfois) et répétitif (le motif « juste à temps » qui revient sans cesse) est un album qui nous pousse à la réflexion tout en nous donnant une petite dose d’espoir.


 

Juste à temps ! de Tomi Ungerer

traduit par Rosalind Elland-Goldsmith

 

 L’école des loisirs,  novembre 2019

 

[mks_button size= »small » title= »Site web » style= »squared » url= »https://www.ecoledesloisirs.fr/livre/juste-a-temps » target= »_blank » bg_color= »#f5d100″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fas fa-globe » icon_type= »fa » nofollow= »0″] [mks_button size= »small » title= »Facebook » style= »squared » url= »https://www.facebook.com/ecoledesloisirs?fref=ts/ » target= »_blank » bg_color= »#3b5998″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fab fa-facebook » icon_type= »fa » nofollow= »0″] [mks_button size= »small » title= »Instagram » style= »squared » url= »https://www.instagram.com/ecoledesloisirs/ » target= »_blank » bg_color= »#9B0063″ txt_color= »#FFFFFF » icon= »fab fa-instagram » icon_type= »fa » nofollow= »0″] [mks_button size= »small » title= »Twitter » style= »squared » url= »https://twitter.com/ecoledesloisirs » target= »_blank » bg_color= »#00acee » txt_color= »#FFFFFF » icon= »fab fa-twitter » icon_type= »fa » nofollow= »0″]


Image bandeau : Capture d’extrait du livre

  •  
    20
    Partages
  • 18
  •  
  •  
  • 2
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page