Chronique MusiqueTribune

« La bande son idéale de l’été » selon SEAN O’HAGAN des HIGH LLAMAS

Ennio Morricone – Eviva Morricone

Read in english

« Eviva Morricone » est une compilation japonaise des titres qu’il a réalisés pour des films de série B dans les années 60 et 70, notamment Vergogna Shifosi, un film truffé de morceaux magnifiques comme “Matto, Caldi, Sorro, Molti”. Ce titre est un mantra répétitif d’harmonies ondulantes et croissantes qui vous hantent dans vos rêveries, au son ample d’une batterie, du carillon d’un clavecin, et de psalmodies en Italien. Cette compilation reflète le côté pop de Morricone et est moins sombre et majestueuse que le travail qu’il effectuera pour Hollywood quelques années plus tard. Les titres sont d’une grande liberté, avec des guitares 12 cordes  au son légèrement acide enregistrées sur deux pistes, des flûtes pour l’ambiance et des cordes sinueuses.

C’est la compilation que accompagne nos séjours en camping en France, en Espagne ou en Cornouaille.

Quand le soleil est au rendez-vous et que tu te réveilles de bonheur, il n’y a rien de tel qu’une tasse de thé, une chaise de camping placée stratégiquement et un casque vissé sur les oreilles pour observer le lent réveil du camping et attaquer une matinée pour laquelle rien n’a été planifiée. Peut-être une visite à la plage qui se situe en bas du sentier d’une falaise, une baignade, glaciale si je me trouve en Angleterre, puis un retour à la tente. Les autres sont partis marcher, mais les chansons de Morricone qui te trottent toujours dans la tête. Tu te sens légèrement coupé de la réalité. Tu attrapes une guitare et tu laisses l’inspiration de l’instant s’exprimer. Les heures passent et tu n’as pas bougé d’une semelle, écrivant et explorant des idées.

Ma fille adore ce disque. Je ne suis maintenant plus le seul à surfer sur la bande son estivale qu’est ce disque de Morricone.

Site Officiel – Facebook – Twitter

Tous les artistes de la bande son idéale de l’été

In english

Eviva Morricone

A japanese collection (1995) of Morricone‘s 60s and 70s B movie work, including Vergogna Shifosi a film that threw up some amazing tunes like « Matto,Caldi, Sorro,Molti ». This tune is a repetitive mantra of  rolling  rising harmony that revisits you in your daydreams, chiming  harpsichord  roomy drums and chanting Italian. The  comp reflects the pop side of Morricone‘s work and its less sombre or majestic than his later Hollywood  work. The tune are loose ,slightly sour double tracked 12 string guitars, flutes and  vibes, and  meandering strings. Lots of breathy singing.
This is the compilation that accompanies out annual camping trips to France or Spain or Cornwall.

If the sun is with you and you awake early, there is nothing better than a cup of tea a well placed camping chair and some headphones as you witness the campsite crawl out of sleep  and into an unscheduled morning. Perhaps a visit to the beach at the bottom of the small cliff walk, a dip, cold in the UK I know, and back to the tent. The others are waking now, but you have Morricone‘s tunes dancing in your  head, so you find yourself slightly disconnected. You reach  for a guitar and respond to the inspiration. Several hours pass and you find yourself  still there, writing, exploring ideas.
My daughter  loves this record, so there are now two of us surfing on Morricone‘s summer soundtrack.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer