BD

Sans peur à Sao Paulo

Les Intrépides de Anthony Mazza et Andréa Campanella, paru aux Éditions Ici Même, prend place dans le Brésil des années 50. Tandis que se prépare la coupe du monde de football – la première depuis la guerre – les Escadrons de la mort, adeptes des tabassages en règle à l’encontre des migrants, menacent la tranquillité d’une vie normale à peine retrouvée.

S’appuyant sur une histoire simple mais forte, la bande-dessinée bénéficie d’une couverture cartonnée et d’une belle qualité d’impression sur papier mat, d’une ligne claire et élégante, de couleurs automnales douces et soignées.

Deux personnages sont au centre du scénario : Vera et son frère Luiz, qui vivent paisiblement aux côtés de leur père Jorge. Leur vie est rythmée par les repas en famille, les études du jeune garçon et quelques échanges sur les changements sociaux en cours.

En effet, depuis la fin de la seconde guerre mondiale et la libération de l’Italie fasciste, de nombreux migrants s’installent en Amérique du Sud, à l’image de Mario le boulanger. Mais quelques jours après le décès accidentel du père de Luiz et Vera, ce nouvel arrivant subit une attaque violente. Un commissaire mène l’enquête et se fait fort de protéger les uns et les autres.

Les intrépides

Les intrépides

Les intrépides

Intéressant, ce premier roman graphique se révèle bien écrit et bien réalisé. Il prend le temps d’installer une ambiance propice à la nostalgie d’une décennie qui recommence à goûter à la liberté, tout en maintenant ses efforts pour lutter contre la corruption et la violence latente.

Les entraînements de football, les affiches placardées dans la rue annonçant le prochain Mundial de Futebol, ainsi que les images extraites des films néoréalistes de l’époque – dont Luiz et son ami Felipe sont fans – contribuent à installer efficacement le décor.
Album touchant et de belle facture, Les Intrépides peut assurément intéresser un large public.


 

Les Intrépides d’Anthony Mazza et Andréa Campanella

 

Ici Même – Juin 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter


Image bandeau : Extrait de la couverture de la BD.

  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page