Chronique MusiqueMusique

La compiliminanas

TIM080-Liminanas.IveGotTiM-2009-2011.1600x1600

 

Décidément, The Liminanas ne s’arrêtent jamais. Après 3 albums en à peine 4 ans et des concerts à peu près partout all over the world, le duo perpignanais nous regroupe tous les singles et autres raretés sur I’ve got Trouble in mind : 7 » and Rare Stuff 2009/2014.

Dès leur 1er single, I’m Dead, le son Liminanas est là, mélange  de pop Yé-Yé version Gainsbourg/Bardot à la française  et de punk new-yorkais, le morceau I’ve got  Trouble in Mind cite Johnny Hallyday, Suicide déboule sur l’excellent Je M’en Vais, Stereolab voyage en Mobylette. Marie et Lionel n’ont pas leur pareil pour balancer des petites tueries sexy en diable et assument pleinement leurs diverses influences musicales mais aussi cinématographiques (Liverpool).

 

LIMINANAS.b-w

 

 

Outre leurs propres compositions, on retrouve un nombre important de reprises présentes sur divers albums hommages, de I know there’s an answer des Beach Boys à An Ugly Death de Jay Reatard, en passant par Phil Spector et The Troggs.

Malgré ces diverses origines, Trouble In Mind détonne par sa cohérence et se confirme bien comme le 4ème album de the Liminanas.

 

L’album est disponible depuis le 12 octobre via Trouble in mind et Boogie Drugstore et en écoute sur Spotify :

 

 

Trouble in mind – Boogie Drugstore – Bandcamp  – Facebook Twitter 

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer