Chronique Musique

Modern Studies, douce écossaise

Modern Studies / Paul Marr / Fire Records SP
Écrit par Beachboy

En cette fin d’année où chacun se penche déjà sur son bilan musical et alors que le froid commence à s’installer, je vous propose de vous asseoir au coin du feu, un verre de whisky à la main et d’écouter un disque qui ne bouleversera peut être pas les palmarès mais qui fera juste chaud au cœur. Ce disque c’est Swell To Great de Modern Studies.

L‘album est déjà en paru l’année dernière, plus précisément en septembre 2016 chez l’épatant label Song, By Toad Records.

Fire Records lui donne aujourd’hui, je l’espère, une nouvelle chance pour toucher tous les amateurs de folk et pop songs, comme nos amis écossais savent si bien faire, de James Yorkston à King Creosote.

Modern Studies, fondé en 2015 par la chanteuse et compositrice Emily Scott nous vient de Glasgow. L’écossaise réunit autour d’elle 3 complices et musiciens de talent, à savoir Pete Harvey (King Creosote, The Leg), Joe Smillie  et Rob St. John.

L’album a été enregistré en Irlande dans le studio de Pete, autour d’un vieil harmonium, pièce centrale des compositions du groupe, qui confère aux titres une profondeur céleste et délicate.

Nous avions découvert le groupe via la fabuleuse compilation Shirley Inspired. On retrouve d’ailleurs sur Swell To Great, leur version de de The Bold Fisherman, traditionnel magnifié en son temps par la grande Shirley Collins.

Nous ne sommes pas pour rien en Écosse, terre de contraste comme dirait la brochure publicitaire, entre terre (Ten White Horses) et mer (Swimming, Dive Bombing, The Bold Fisherman, The Sea Horizon), le regard au loin  mais  le cœur auprès des siens (Sleep, Father Is A Craftman) .

Les 12 superbes chansons de l’album oscillent ainsi entre mélancolie et tristesse, passant d’une pop légère (Supercool) à un folk aérien (Today’s Regrets), quelques détours post-rock de-ci de-là, autour de la très belle voix d’Emily Scott, souvent soutenue par celle, profonde et caverneuse, de Rob St John.

Délicat mais d’une ampleur qui se découvre au fil des écoutes, Swell to Great est juste magnifique. 12 chansons qui suspendent le temps, comme une longue balade au bord de l’eau, les cheveux dans le vent, avec une petite pointe de tristesse qui n’empêche pas le sourire.

Swell To Great est disponible chez Fire Records depuis le 27 octobre.

Site OfficielFacebookTwitter

 

Ajouter un commentaire