Mort à la poésie

Épisode 58 : Generación de la amistad

amistad
Generación de la amistad – Poésie sarahouie contemporaine – Traduit de l’espagnol par Mick Gewinner – L’Atelier du Tilde 2016

Salut à vous,

Aujourd’hui je vous parle d’une anthologie qui me tient particulièrement à cœur par l’histoire qu’elle nous raconte : celle de huit poètes né.e.s au Sahara Occidental entre 1962 et 1974, puis accueilli.e.s par Cuba comme des milliers d’enfants lorsque l’Espagne s’est retirée de ce territoire alors disputé par la Mauritanie et le Maroc. À Cuba, ces jeunes gens ont accès à de bonnes études. Jeunes adultes, nos poètes vont vivre en Espagne et forment en 2005 le collectif Generación de la amistad. Cette histoire vous est racontée par Mick Gewinner qui a établi et traduit ce livre formidable pour L’Atelier du Tilde.

Les noms des poètes présent.e.s : Ali Salem Iselmu, Bahia Mahmud Awah, Chejdan Mahmud, Limam Boicha, Luali Lehsan, Zahra Hasnaui, Saleh Abdalahi Hamudi et Mohamed Abdelfatah Ebnu.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

RSS iTunes Spotify Deezer Podcloud

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

Illustration : Cécile Le Berre

  •  
    201
    Partages
  • 201
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page