Mort à la poésie

Épisode 88 : Roberto Juarroz

Roberto Juarroz
Roberto Juarroz – Poésies verticales – Traduit de l’espagnol (Argentine) par Fernand Verhesen – Poésie / Gallimard 2021

 

Salut à vous,

Lorsque j’ai découvert le travail de Fabio Morábito dont je vous parlais la semaine dernière, j’ai immédiatement pensé à un autre poète d’Amérique du Sud : l’incontournable Roberto Juarroz, poète argentin né en 1925 et mort en 1995. J’avais découvert son œuvre il y a quelques années grâce aux éditions Corti qui ont publié certaines de ses poésies « verticales ». Aujourd’hui c’est au tour de Poésie / Gallimard de s’y coller, en compilant dans ce recueil les quatre premières Poésies Verticales, ainsi que la onzième, dans une traduction de Fernand Verhesen. Car oui, Roberto Juarroz ne s’est pas enquiquiné à chercher des titres pour ses recueils, il les a juste numérotés. Quant à la verticalité de ses poésies, elle est bien sûr visuelle, mais on peut en avoir une interprétation presque mathématique ou logique, tant ses textes semblent souvent être le fruit de déductions implacables.

Il est un incontournable, je vous laisse le découvrir.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

 

Illustration : Cécile Le Berre

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page