Mort à la poésie

Épisode 72 : Sous le manguier de Souza (2/4) – Benoîte Manuella Ndzana

Benoîte Manuella Ndzana
Benoîte Manuella Ndzana / Crédit photo : Alexandre Bord

 

Salut à vous,

Suite de notre série consacrée à la nouvelle génération de poètes et poétesses camerounais.e.s rencontrés lors des « Jours et nuits de la poésie » à Souza.

Aujourd’hui je vous présente Benoîte Manuella Ndzana, née en 1993 à Yaoundé, que nous surnommions « L’éditrice » car son immense sens de l’observation, son esprit critique et sa façon d’envisager les choses dans leur globalité semblent la prédestiner à créer sa maison d’édition au Cameroun !

Mais c’est aussi une plume d’une grande sensibilité, généreuse, qu’elle transmet par sa voix nonchalante et pourtant captivante.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

 

Illustration : Cécile Le Berre

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page