Chronique Musique

Nada Surf – You Know Who You Are

Longtemps on a cru que le College Rock de nos chères nineties finirait par passer à la trappe de nos envies, toujours en quête d’autres choses sommes-nous. Bien entendu quelques jeunes groupes continuent à perpétuer le genre, et quelques papys tentent de raviver la flamme de la résistance. Ce qui est le cas de Nada Surf, qui nous reviennent ici avec leur huitième album en un peu plus de 20 ans d’existence, You Know Who You Are.

Nada Surf Davcom 1

Le trio devenu quatuor depuis l’arrivée de l’ex Guided By Voices, Doug Gillard en 2012 est d’une familiarité réconfortante, tant on a l’impression que rien n’a changé depuis les débuts du groupe. Toujours la même Power-Pop, guitares en avant, chœurs et mélodies à chanter sous la douche en bandoulière, et tout cela sans l’ombre d’une altération qualitative. Car, soyons clairs, si You Know Who You Are ne révolutionnera en rien le genre, il s’agit d’une réussite majeure de bout en bout pour le groupe New-Yorkais.

On observera ici et là quelques changements d’habitudes, telles les trompettes sur le très gai Out Of The Dark, une référence assez appuyée à Tom Petty, qui semble avoir la cote ces temps-ci, sur le très beau Animal ou encore une pointe de psychédélisme laid back sur Gold Sounds.

You Know Who You Are est un disque cool et chaleureux, ce type d’album qu’on aimerait encore entendre chez The Shins, Stephen Malkmus ou encore Bob Mould, dont on attend la livraison du prochain album tout bientôt. Disque du printemps, Campus Radio forever and ever.

Nada Surf, You Know Who You Are, depuis le 04 mars chez Barsuk RecordsCity Slang et en tournée européenne au printemps.

FacebookSite OfficielTwitter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer