Littérature Etrangère

Bad Girl, le feu de la création, genèse

Nancy Huston

 

Le nouveau livre de Nancy Huston se situe à la croisée des genres : fiction, essai, autobiographie, fiction-confession. L’auteur y décompose son rapport à la famille, que crée la naissance, l’éducation, l’appartenance à un milieu dans le rapport à la création littéraire et intellectuelle ?

Enfant non désirée Nancy Huston nous montre ici comment la vie intra-utérine et l’attachement à une biographie familiale peut être à la source de l’élan de création.

Plusieurs axes vont entrer en jeux dans ce livre – puzzle :

– Le rapport à la fiction, écrire, est-ce rester dans le vrai ?
– Comment devient-on un grand écrivain quand on naît d’une culture populaire ?
– Comment naît-on à la littérature ?
– L’instinct de vie est –il le moteur de l’instinct de création ?

Ce récit est aussi celui des classes populaires voir misérables et de leur ténacité face à la volonté de savoir, d’offrir une éducation honnête à leurs enfants pour vivre libre.

Pour l’auteur, la littérature offre la puissance d’entrer dans de multiples vies, la puissance du déguisement, du travestissement, faire vivre les origines, leur rendre justice.

Un hymne à la création et à la volonté. Un grand texte de Nancy Huston dont l’on retrouve enfin la plume particulière, envoûtée, révoltée, féministe.

Bad girl, Nancy Huston, Actes sud, Octobre 2014

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer