Littérature Jeunesse

« Otis, mon ami serpent », comment accepter nos différences ?

Otis mon ami serpent
Otis, mon ami serpent de Maisie Paradise Shearring / Albin Michel
Ecrit par Gringo Pimento

Dans un album plein de couleurs et de dessins un peu naïfs, Maisie Paradise Shearring nous parle d’acceptation de soi, des autres, de nos différences et aussi de bienveillance.

otis mon ami serpent

La petite Anna est comme beaucoup d’autres petites filles, vivante et espiègle. Sa différence, c’est qu’elle a un ami un peu particulier, un serpent nommé Otis. Ce serpent jaune à taches rouges ne fait pas peur, bien au contraire, il sourit tout le temps ! Anna et Otis sont heureux ensemble mais un jour, Anna décide de l’emmener faire un tour en ville. Otis sait bien que les gens vont le craindre mais il suit son amie qui sait le rassurer :

Ne t’inquiète pas, Otis. Tu es extraordinaire. Il faudrait être idiot et méchant pour ne pas aimer quelqu’un d’aussi génial que toi !

Pourtant l’intuition d’Otis était la bonne, Anna avait aussi raison mais à l’envers : les gens sont souvent idiots ou méchants ou les deux à la fois…
L’aventure de la ville s’avère un calvaire pour Otis qui en devient tout triste. Et Anna aussi par ricochet.
Que vont faire les deux amis ? Abandonner et rentrer chez eux ?
Non car Maisie Paradise Shearring veut apprendre aux enfants la persévérance. Aussi Anna et Otis essayent encore et à force de gentillesse, qui sait, peut-être un miracle arrivera ? Peut-être les préjugés disparaîtront-ils ?

En passant par un serpent rigolo pour pointer nos différences, Maisie Paradise Shearring fait un pari osé mais un pari réussi. Au-delà des apparences trompeuses, il y a souvent des points communs qui peuvent nous rapprocher. Anna et Otis en font l’expérience !

Otis, mon ami serpent de Maisie Paradise Shearring Traduction : Françoise de Guibert
Albin Michel Jeunesse, avril 2019
  •  
    81
    Partages
  • 81
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire