Chronique Musique Musique

Les paysages sonores de Pain-Noir

Ecrit par Truman

pain-noir-2293

 

« J’ai une nuit rêvé de deux mains sur lesquelles les mots Pain Noir étaient tatouées. Je ne sais plus à qui elles appartenaient, mais elles apparaissaient menaçantes et pourtant familières. Au matin l’image et ces deux mots étaient toujours là. J’ai alors su qu’il était temps pour autre chose. »

C’est ainsi que François-Régis Croisier présente Pain-Noir, son nouveau projet.

 

 

La musique de Pain-Noir évoque mille paysages, mille images. Les textes se déploient autour d’une instrumentation acoustique assez minimale, laissant libre cours à l’imaginaire. L’ensemble est grave sans être pesant, prenant acte des difficultés et des souffrances, mais laissant filtrer dans l’adversité un rayon de lumière.

 

 

« Nous sommes partis ce matin, quand la mer était calme »

L’eau est un élément majeur dans l’univers de Pain-Noir. L’eau qui isole et qui enferme, qui emporte tout sur son passage mais qui conduit aussi vers de nouveau rivages plus cléments.

Et comme le barrage qui cède, la voix de Pain-Noir nous emporte, calme et grave, vers un nouveau continent musical.

 

 

cover

Pain-Noir. Sortie digitale le 24 Novembre chez Microcultures.

Sortie vinyle en Janvier 2015.

Ajouter un commentaire