Chronique Musique

Patrick Watson, au sommet de la vague

L‘été dernier, ma très chère Ninie Peaudchien fut éblouie par la performance de Patrick Watson au Théatre Antique de Fourvière à Lyon. Il était donc grand temps de glisser quelques mots sur Wave, très digne successeur du déjà splendide Love Songs For Robots.

La vague en question s’apparente à un tsunami qui a submergé le musicien de Montréal et le laisse en plein désarroi, rattrapé par la dure réalité, lui qui a l’habitude de tutoyer les étoiles.

L’enregistrement de son sixième album a en effet été précédé et parcouru de moments dramatiques, dont le décès de sa mère nimbant ainsi ces 10 nouvelles chansons d’une profonde mélancolie. Patrick Watson tente ici de sortir la tête de l’eau et de continuer d’avancer malgré les vents contraires.

Parfaitement entouré par ses remarquables musiciens, le guitariste Joe Grass, le bassiste Mishka Stein et son nouveau batteur  Evan Tighe remplaçant le fidèle Robbie Kuster et quelques autres invités dont le FILMhamronic Orchestra de Prague, le jeune quadra, et c’est tout son talent, évite le piège du disque plombé et plombant et sait rendre lumineux (Turn Out the lights) les moments les plus sombres (Melody Noir).

Même si Wave s’ouvre sur le merveilleux Dream For Dreaming (This Dream I’m Dreaming Won’t You Wake Me Up tonight’ Cause This life I’m Living Doesn’t Really Feel Like Mine), il se révèle le moins onirique et le plus concis de toute la discographie de Patrick Watson.

Les envolées de cordes sont toujours présentes (The Wave ou Look At You) et sa voix continue de nous enchanter (magnifique Broken !), tout est fait plus simplement, plus directement et à aucun moment, le disque ne perd en intensité, quelques notes de piano suffisant à nous faire chavirer (Strange Rain).

Modeste et tranquille, vertigineux et émouvant, Wave est une nouvelle pièce maîtresse dans l’œuvre de Watson, pas bien loin d’en être la plus belle. La mélancolie lui va si bien, que je ne peux que vous inciter à la partager !

« You Are A Breeze Of A Song That Carries Me You Are The Sweetest Melody I Never Sung »

 


Wave de Patrick Watson

sorti le 18 octobre chez Secret City Records et Domino Records

 

Patrick Watson sera en tournée en France en 2020, le 26/02/ à Paris à L’Olympia, le 27/02 à Cenon, le 28/02 à Nantes et  le 01/03 à Lille.

 

Site web Facebook Instagram Twitter


 

 

  •  
    31
    Partages
  • 31
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer