Chronique Musique

PJ Harvey, amour et désir

dry pj harvey
Ecrit par Vznt Inc.

En 1998, PJ Harvey sortait l’album Is This Desire? et c’est dans la chanson éponyme qui achève cet album qu’elle interroge cette même notion.

En 2000, l’artiste sortait l’album Stories from the City, Stories from the Sea, contenant la chanson This Is Love ou la définition de l’amour, selon son auteur.

Selon ses propres dires, chacun des albums de PJ Harvey est une réaction au précédent. Distincts d’un point de vue des sonorités mais aussi des thématiques, d’aucuns auront à cœur de défendre ce point de vue.

Pourtant, comment ne pas voir un lien entre ces deux chansons, sorties à deux ans d’intervalle, l’une étant une question, l’autre, une affirmation ?

Is this Desire? This is Love. Est-ce du désir ? C’est de l’amour.

Or donc, habitué que j’étais à entendre la chanteuse parler de sexe sur des rock enflammés, de la manière parfois la plus crue qu’il soit (Dry, 50Ft Queenie, Meet Ze Monsta, pour ne citer que quelques morceaux – de choix -), quelle fut ma surprise de découvrir que sur le titre traitant du désir, la passionaria me décrivait une scène bucolique, romantique, sur des sonorités empreintes de douceur ! Deux personnages se découvrant au coin du feu, dans le soleil couchant, le désir étant la sensation élévatrice, partagée pour l’éternité…

En revanche, sur This is Love, retour au rock enfiévré. La chanteuse se met en scène et frontalement affirme son envie de voir la personne à qui elle s’adresse nue, de lui courir après. Des murs s’effondrent et l’envie persiste. C’est son petit secret sale…

Comment ne pas voir dans ce morceau une définition de la puissance du désir sexuel ? Comment ne pas entendre dans Is this Desire? la définition du sentiment amoureux ?

Déjà dans To Bring You My Love, PJ Harvey s’affirmait en femme amoureuse, charnelle, sexuelle, perdue dans ses sentiments, au point d’y laisser sa peau. Dans ces deux morceaux, l’artiste nous montre le tiraillement, la confusion entre le désir et l’amour. L’un n’étant pas le pendant de l’autre mais peut-être son synonyme ?

À force de nous livrer ses désirs et ses sentiments, la chanteuse se pose en parangon de la liberté des femmes de disposer de leur corps et de leur âme, libres d’exprimer leurs sentiments et leurs doutes et d’assouvir leurs envies. Une inspiration puissante pour celles et ceux qui voudraient et devraient pouvoir les affirmer. Par les temps qui courent, PJ Harvey est un modèle.

  •  
    121
    Partages
  • 120
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire