Entretiens Les prix littéraires Littérature Francophone

Prix Libr’à Nous 2017 : la parole est à Pierre Fourniaud

Ecrit par Velda

Le verdict du Prix Libr’à Nous 2017 approche ! Le 3 mars, nous connaîtrons les noms de tous les lauréats… En attendant, quelques gagnants des années précédentes ont bien voulu faire appel à leur mémoire, et nous raconter leurs souvenirs – forcément bons ! Aujourd’hui, c’est Pierre Fourniaud, (La Manufacture de Livres) éditeur des Rêves de Guerre de François Médéline, lauréat 2015 dans la catégorie Polar, qui répond à nos questions. Merci à lui.

François Médéline, « Les rêves de guerre » – La Manufacture de Livres

Pouvez-vous nous raconter un souvenir lié à ce Prix ?

Je me souviens de la très agréable soirée au Thé des Écrivains animée par Sébastien Wespiser, une occasion d’être réunis avec tout ceux qui avaient aimé le roman de François Médéline, Les Rêves de guerre. Soirée qui rappelle toutes celles en librairie où il est toujours un plaisir d’échanger et de partager avec lecteurs et libraires.

Comment avez-vous accueilli l’annonce de la création de ce Prix ?

Avec une grande fierté, celle de recevoir un prix « de libraires », de surcroît issu de toutes les librairies de la francophonie, que j’ai bien connues puisque j’ai commencé à travailler dans l’édition en allant à leur rencontre en tant que commercial. C’était de plus la récompense d’un travail fait en priorité vers les librairies, vers ceux qui les font vivre et font vivre nos livres.

Comment situez-vous ce Prix dans le contexte des autres prix littéraires ?

Dans le même ordre d’idées, c’est un prix « de libraires », de passionnés. Et qui est celui des premiers « prescripteurs du livre ».

François Médéline et son éditeur Pierre Fourniaud (La Manufacture de Livres)

Comment avez-vous annoncé à votre auteur(e) sa nomination puis sa victoire ?

François vit en Isère, donc c’est par un coup de fil que je lui ai annoncé la belle nouvelle.

À votre avis, quel a été l’impact du prix dans la carrière du livre ?

Il a permis au livre de se faire connaître auprès de plus de libraires et a favorisé son passage en poche chez Points.

Comment voyez-vous la progression de ce Prix qui accueille aujourd’hui 240 libraires francophones jurés ?

Il faudrait sans doute que le prix bénéficie de plus de communication par le biais des institutionnels, de nos amis de la presse. Aussi bien en France que dans le réseau de librairies francophones.

Le Prix Libr’à Nous 2017 sera remis le 3 mars 2017 au Centre Wallonie-Bruxelles, à Paris.

Crédit photo image bandeau : Maryan Harrington

  •  
    50
    Partages
  • 50
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire