Littérature Jeunesse

Ratapoil, un album décoiffant de Delphine Durand

Delphine Durand Ratapoil
Ecrit par Gringo Pimento

Faut-il avoir lu Ma maison, Les Mous ou Gouniche, précédents ouvrages de Delphine Durand, pour entrer dans Ratapoil ? Rien d’obligatoire mais si vous démarrez dans cet univers loufoque avec Ratapoil, vous irez forcément lire les autres. De toute façon, dans Ratapoil, il y a les Mous et Gouniche et inversement. Tous ces petits personnages se suivent à la trace et partagent leurs histoires. Si ici Ratapoil est le héros, malheureux parfois, Gouniche et les mous l’aident, se moquent de lui, jouent avec lui et nous aussi.

Ratapoil, le livre, pas le personnage, part dans tous les sens. Une histoire ? Ainsi que Delphine Durand l’écrivait dans Bob et compagnie « L’histoire attend ». Chez Ratapoil, c’est un peu pareil, l’histoire démarre, s’arrête, repart dans un autre sens. Chaque case, chaque page est à elle seule une parenthèse, une information sur ce spécimen rare qu’est le Ratapoilus Unicum.

ratapoil
Mais principalement, Ratapoil a un gros souci avec ses cheveux, sorte de touffe énorme et compliquée à gérer. Alors c’est moche ces cheveux, on cherche des solutions, on coupe, ça repousse, on lisse, c’est très vilain, Gouniche, lui, s’amuse à les aspirer.

Ratapoil est complexé mais tente de voir le bon côté des choses. Si si, il y a des bons côtés à avoir une telle touffe sur la tête. D’ailleurs Ratapoil croise la mort, chauve et déprimée. Mais lui sait ce qu’il lui faux. Ratapoil recèle de petits trésors, tant dans les mots, les jeux de mots que dans les images.

Delphine Durand n’offre pas un album qui va se lire de manière linéaire mais dans lequel on peut piocher allègrement, au gré de ses envies. Les dessins, expressifs au possible, prennent parfois toute la page voire la double page ou sont très nombreux sur une seule.
Un livre drôle et fantaisiste.

Ratapoil, les incroyables aventures de Ratapoil de Delphine Durand
éditions Rouergue, octobre 2018

 

Ajouter un commentaire