Littérature Etrangère

« Le voyage de Lilya » de Stephan Abarbanell. L’Europe de 1946.

Ecrit par Gringo Pimento

C’est un roman historique, politique et un peu policier que proposent les éditions Denoël avec Le voyage de Lilya.

L’intrigue se situe en 1946, à la sortie de la Seconde Guerre mondiale. Période trouble donc.
Lilya Wasserfall, jeune femme impliquée dans la naissance d’un État palestinien se voit confier une mission difficile. Retrouver un certain Raphaël Lind, scientifique allemand dont la trace se perd au milieu de la guerre.
Lilya, idéaliste, se lance dans cette mission avec enthousiasme, quasi certaine de retrouver la piste de cet homme. Son voyage sera pourtant difficile, semé d’embûches mais aussi de rencontres, bonnes et mauvaises.

Stephan Abarbanell réussit un premier roman au long cours. L’enquête de Lilya est minutieuse et n’avance que doucement, tout comme son long voyage à travers une Europe qui peine à se relever des ignominies nazies.

« Quand il n’y a plus aucun espoir, la résignation est parfois le seul moyen de s’en sortir. On peut y faire son nid sans problème. »

Certains services secrets de différents pays empêchent Lilya d’avancer, allant jusqu’à l’agresser. D’autres l’aident au contraire. Mais Lilya ne lâche pas, malgré les difficultés. Elle désobéit même parfois aux ordres de ses chefs pour trouver la vérité.

Beau roman, histoire de la ténacité, envers et contre tout, d’une jeune femme idéaliste.
Histoire politique d’une Europe en ruines et histoire palpitante d’une recherche, celle d’un homme disparu, que son frère veut retrouver.

Abarbanell pourrait se contenter de ces thèmes déjà riches mais il ajoute à son roman une histoire parallèle, celle d’une autre recherche : un homme adopté en quête de sa mère naturelle. Sa quête et celle de Lilya vont se croiser, donnant une touche encore plus intime à ce texte. 

Si ce roman m’a convaincu, je regrette toutefois quelques longueurs et un rythme d’une grande lenteur, ce qui m’a parfois lassé. Pourtant le destin de Lilya me redonnait à chaque fois l’envie de poursuivre ma lecture et de connaître la vérité sur le destin de Raphaël Lind.

Le voyage de Lilya de Stephan Abarbanell, traduit de l’allemand par Alexandre Patteau, éditions Denoël, février 2017

 

Ajouter un commentaire