Chronique MusiqueMusique

Stephen O’Malley, une œuvre de glace

stephen o'malley

Il suffit d’un rien pour découvrir une œuvre magistrale bien loin de l’univers du vieux fan de rock primaire que je suis. Dans le cas présent, il suffit d’une ville (Brest, ma ville d’adoption) et d’un nom (Jesse Sykes, l’une des plus belles voix du monde si rare que la moindre illusion à son patronyme me fait frémir).

Cette œuvre, c’est Eternelle Idole de Stephen O’Malley, le comparse de Greg Anderson, au sein de Sunn O))), le légendaire groupe de Drone Metal.

Enregistré entre Brest, Seattle et Rotterdam, Eternelle Idole se décompose en 6 longs morceaux, dont l’un, de 3 minutes, est fait de silence, plongeant ainsi l’auditeur dans un état contemplatif et angoissé avant la plongée élégiaque d’Escape.

Outre l’ensorcelante Jesse Sykes qui n’est pas venue seule puisque son bassiste de The Sweet Hereafter, Bill Herzog contribue aux choeurs, Stephen O’Malley a également fait appel à quelques pointures et collaborateurs réguliers pour l’accompagner, comme Peter Rehberg, Steeve Moore, Randall Dunn (Master Musicians Of Bukkake) et Daniel O’Sullivan (Ulver).

Eternelle Idole est à l’origine une pièce de Gisèle Vienne, chorégraphe et metteur en scène franco-autrichienne, pièce pour une patineuse artistique et un comédien présentée en 2009.

 

Là où la musique de Sunn O))) est d’une noirceur absolue, c’est ici le blanc qui domine Eternelle Idole, un blanc glaçant et immaculé. Les synthétiseurs modulaires de Stephen O’Malley servent d’instruments de base du disque, parfois troublés par quelques notes de pianos et de guitares et bien sur par la présence de Jesse Sykes sur un morceau, Eternal Idol. Des cris, des patins qui crissent, le vent, Stephen O’Malley entrechoque réalité et sons, nature et arts, pour une œuvre aussi inclassable que fascinante.

Disponible bien-sûr en digital, c’est la version vinyle vers laquelle il faut se précipiter, afin de profiter des magnifiques photos issues du spectacle et réalisées par Estelle Hanania.

Eternelle Idole est disponible depuis le 04 septembre chez la maison d’édition Shelter Press.

Site OfficielFacebook – Twitter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer