Chroniques Musique

The Monochrome Set, l’étrange boutique à nouveau ouverte !

Transparent pour Strange Boutique, bleu pour Love Zombies, l’épatant label allemand Tapete Records nous gâte en rééditant en vinyle les 2 premiers albums du Monochrome Set, fêtant ainsi dignement leurs 40 ans, et pas une ride, ni pour l’un ni pour l’autre.

Ici, Les enfants n’ont pas grandi et le qualificatif d’intemporel souvent utilisé à tord et à travers, n’a jamais été aussi bien venu pour décrire la musique de Bid et sa bande.

A l’origine, les deux albums sont sortis chez Din Disc, une filiale de Virgin, en avril pour Strange Boutique, en octobre pour Love Zombies.

The Monochrome Set a alors deux ans d’existence, après la fin de éphémère The B-Sides, groupe dont faisait partie Adam Ant. Après pas mal de mouvements, Il se compose de Ganesh Seshadri alias Bid, Lester Square, Andy Warren, et John D. Haney accompagnés aux claviers par le producteur Bob Sergeant puis par Alvin Clark.

La formation sous cette forme ne résistera pas très longtemps, une habitude qui perdure encore, et la suite de leurs aventures, avec en particulier la signature chez Cherry Red et la sortie de l’immense Eligible Bachelors se fera sans Haney, remplacé à la batterie par Lexington Crane.

40 ans plus tard, le petit groupe d’Hornsey est encore là, sous la houlette de Bid et Andy Warren toujours fidèles au poste et capables de nous sortir quelques merveilles comme Fabula Mendax, sorti l’année dernière.

Revenons néanmoins à leurs deux premiers rejetons, sales gosses sortis entre la fin du la période punk et le début de la new-wave, mais trop décalés voire trop intelligents pour prendre le bon wagon et connaître le succès que méritaient cette étrange boutique et ces zombies de l’amour.

Il en sera d’ailleurs toujours ainsi, et, à l’instar de Felt ou Television Personalities, The Monochrome Set est le groupe culte par excellence, suivi par des fans certes peux nombreux mais d’une fidélité sans faille.

Humour typiquement anglais, mélodies aussi simples que tarabiscotées, The Monochrome Set sort vite des canons du moment et maltraite post-punk au fond de la jungle (The Monochrome Set (I Presume)) et invente la jangle pop au milieu d’une fête foraine hantée version Monthy Python (Goodbye Joe).

Strange Boutique en particulier contient son lot de pépites qui auront une influence certaine sur nombre de musiciens anglais, d’Alex Kapranos à Graham Coxon, sans oublier Johnny Marr, fan de la première heure qui ira piocher quelques idées du côté d’Espresso ou The Puerto Rican Fence Climber.

The Monochrome a milles idées à la seconde et le chic pour les chansons à tiroirs, sans queue ni tête, mais retombant toujours sur leurs pattes avec grâce (The Etcetera Stroll, Tomorrow Will Be Too Long ou bien encore Martians Go Home).

Entre la guitare virevoltante de Lester Square, l’excentrique mais au combien doué couple basse-batterie et les textes hallucinants de Bid (juste un exemple : Miss Universe Is Not A verseTo Bisexuality I Think Abortion Is A C autionAnd I Like To ski… sur The Lighter Side Of Dating ), l’étrange boutique porte bien son nom et de révèle tout à fait indispensable comme le sera son successeur, Love Zombies, autre petit chef d’œuvre de pop mutante.

Là, le groupe va encore plus loin dans l’absurde (Karma Suture, In Love, Cancer ?) s’essaye même au français sur l’hilarant et fascinant R.S.V.P. Plus généralement, The Monochrome Set élargit là sa palette, piochant dans la pop 60’s et la musique des Caraïbes pour un disque tout aussi innovant et surprenant que son prédécesseur.

Si The Monochrome Set avait peiné à vendre quelques exemplaires  de Strange Boutique, ce fut encore pire pour Love Zombies, précipitant le changement de label et une carrière aussi chaotique que discrète.

L’occasion est donc trop belle de se procurer les 2 d’un coup d’un seul, parfaites introduction à  un groupe qui n’a pas son pareil pour vous inviter à prendre le thé sur une planète étrange !

 


 

Strange Boutique et Love Zombies  – The Monochrome Set

 

Tapete Records – 03 avril 2020

 

Site web Facebook Instagram Twitter


Image bandeau : Monochrome Set/Tapete Records

  •  
    146
    Partages
  • 145
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page