Chronique Musique

This Is The Kit, un clair de lune sur la banquise

This Is The Kit // Moonshine Freeze // Rough Trade //
Ecrit par Beachboy

Au début de l’été, Kate Stables et ses amis de This Is The Kit nous ont offert Moonshine Freeze, leur quatrième album, 11 douceurs folk qui devraient vous réchauffer le cœur, l’automne approchant. il est en effet bien temps de se lover sous la couette au coin du feu, la bande son nous viendra donc de Bristol, un ange à nos côtés pour panser nos plaies.

Tout concorde à ce que ce Moonshine Freeze s’inscrive dans la lignée de l’excellent Bashed Out, paru en 2015, à commencer par la présence fidèle et précieuse des collaborateurs habituels de Kate Stables à savoir Jesse D. Vernon, Neil Smith, Rozi Plain et Jamie Whitby-Coles.

Aaron Dessner, qui vient de sortir Sleep Well Beast au sein de The National apporte également sa pierre à l’édifice en illuminant 6 chansons de ses talents de guitariste et pianiste, avec en point d’orgue, son extraordinaire doigté sur le sublime Solid Grease en conclusion de l’album.

Quand à la production, c’est le génial John Parish qu’on retrouve derrières les manettes, position qu’il avait déjà tenu à l’époque de Krülle Bol, le premier disque de This Is The Kit sorti en 2008. Forcément, la présence de John nous renvoie à PJ Harvey. Si l’univers musical des 2 chanteuses est relativement éloigné, on retrouve ce mélange de force et de fragilité, de complexité et de précision, pas étonnant que le grand Parish soit dans les parages.

Malgré cette fidèle compagnie et des folk songs toujours aussi bien écrites à la structure classique, Moonshine Freeze marque quand même une certaine évolution dans la musique de la bristolienne installée sur Paris depuis 10 ans, synthés et cuivres osent pointer le bout du nez, les chansons semblent prendre de l’ampleur et dépasser leurs frontières habituels, en route pour la lune histoire de voir de plus près cette lumière tant attendue.

Quelques notes de banjo, une rythmique discrète, les chansons de This Is The Kit s’envolent comme des plumes dans une brise légère, avant qu’un souffle plus puissant qu’à l’accoutumée les emmènent dans des contrées auparavant inexplorées, c’est le cas dès les premières mesures de Bullet Proof et ses lumineuses cordes qui viennent porter la chanson très, très haut ou sur la splendide Easy On The Thieves, sur laquelle le mélange de voix nous ensorcelle .

Si l’ambiance prête à la contemplation et à la farniente, les paroles sont sombres, empreintes d’une profonde tristesse, jouant sur les contrastes de la douceur de sa voix et des arrangements et la tristesse ou la violence des mots (Bullet Proof, Empty No Teeth) comme les We’ll Will Fight You de l’hypnotique Riddled With Ticks ou les Blood On the Ground de Two Pence Piece, splendide essai Gospel aux chœurs et cuivres mirifiques.

Il est difficile de trouver le moindre défaut sur ces 11 chansons toutes aussi belles les unes que les autres, This Is The Kit sort même de sa zone de confort que ce soit sur l’ambiance cubaine du délicieux All Written Out In Numbers ou les envolées d’un saxophone fou sur l’entêtant Hotter Colder. C’est d’autant plus que remarquable que mes 2 morceaux préférés se trouvent en toute fin de disque, Solid Grease, précédé par le fascinant By My Demon et cette merveilleuse complicité entre Kate Stables et Rozi Plain.

Album remarquable de bout en bout, Moonhine Freeze émerveille et fascine, This Is The Kit nous offre un moment de grâce, d’une richesse qui se dévoile au fil des écoutes.

Moonshine Freeze est disponible depuis le 07 juillet chez Rough Trade Records

 

Site OfficielFacebookTwitter

 

1 commentaire

Ajouter un commentaire