Chronique Musique Musique

WhoMadeWho, rêves éveillés

Ecrit par Bucky Bleishirt

WhoMadeWho-Dreams

En préambule de ce modeste papier, permettez-moi, chers lecteurs passionnés, de vous livrer une statistique de premier ordre : 50 % des groupes chroniqués par mézigue ont un chanteur moustachu. L’ombre de Freddy Mercury, idole de ma jeunesse, plane encore au-dessus de moi. Ainsi que celle de Jimmy Sommerville, bien qu’il soit totalement imberbe.

Vous l’aurez deviné, Jeppe Kjellberg, chanteur guitariste du groupe danois WhoMadeWho porte beau la moustache. Accompagné de ces 2 Tomas (Barfod et Hoffding), lui et ses magnifiques bacchantes très XVIIIè, très UK, ont livré en mars dernier leur 5ème album, sobrement intitulé Dreams.

Parenthèse : je suis désolé mais c’est plus fort que moi. Je suis hyper excité à l’idée de faire cette chronique car je vais en profiter pour vous faire part de mon admiration absolue pour un titre que j’aime de l’amour le plus pur, sorti en 2011 sur leur mini-album Knee Deep.

La Scandinavie, terre de tous les/mes fantasmes peut être fière de WhoMadeWho car ces trois mecs ont été touché par la grâce le jour où ils ont pondu le sublime, déchirant, bouleversant Every Minute Alone. Check le clip, aussi bon que le titre. WhoMadeWho ou comment pousser la dramaturgie à l’extrême. Chapeau les gars ! Lars Von Trier, Caroline Wozniacki, Peter Schmeichel et Mickaël Laudrup peuvent être fiers de vous ! J’ai envie de vous dire que c’est LA chanson de ces 10 dernières années, alors comme je me sens un peu foufou ce soir, je me lance et je vous le dis : Every Minute Alone est LA chanson de ces 10 dernières années.

A la fois psyché, punk, dance, électro et disco, WhoMadeWho brouille les pistes. Repères indéfectibles : le talent, l’énergie et une certaine forme de folie au service de l’expérimentation.

Dreams ne déroge pas à la règle. Mélange foutraque de boucles électro à base de synthés et de mélodies pop accrocheuses, ce nouvel album distribué par Differ-Ant contient son lot de pépites telles que le rythmé et tubesque The Morning.

Another Day et Heads Above ont particulièrement attiré mon attention, beaucoup plus pop, plus propres, subtils, assez représentatifs à mon sens de la nouvelle direction prise par WhoMadeWho.

Dreams se situe précisément à mi-chemin entre un monde où il fait bon glisser le soulier comme un damné aux rythmes des beats et arrangements électroniques, et un monde indie pop cosy et chaleureux, où la mélodie est reine.

Je ne suis pas un adepte de la chronique titre par titre. Je vous laisse le soin de découvrir cet album en espérant vous avoir donné envie de l’écouter.

Prenez le temps de vous laisser séduire, Dreams se bonifie au fil des écoutes. Enjoy !

 

Site officiel –  Facebook – Twitter

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire