Chronique Musique

Woody Murder Mystery, du cinéma sous le soleil

Woody Murder Mystery
Écrit par Beachboy

Partons donc maintenant à Clermont-Ferrand à dos d’un Dragon Rapide, pour retrouver des compagnons de l’écurie Freemount Records, à savoir Woody Murder Mystery.

Son nom « woody allenien » pourrait nous faire croire qu’il passe plus de temps dans les salles obscures que dans le ciel auvergnat et pourtant, Baptiste Rougery, accompagné de Jeanne Monteix, Grégoire Lafarge et Simon Capony, nous propose de nous perdre dans la jolie ville de Beaucaire.

On imagine le voyage sur une vieille moto anglaise, les cheveux au vent, tant un vent pop psychédélique 60’s souffle sur ces 12 chansons aussi délicates qu’ambitieuses.

Comme nous l’avait déjà prouvé Solar Eclipse, son précédent album sorti en 2015, le soleil semble être la principale source d’inspiration de Woody Murder Mystery, tant sa musique brille de milles feux, dans la lignée des Byrds ou de Sagitarrius, une douce et étrange mélancolie venant atténuer nos brûlures.

Passant avec grâce de l’anglais au français, les voix de Baptiste et Jeanne se mêlent et s’entremêlent avec délice pour des chansons qui font du bien, compagnes idéales de l’été qui s’annonce !

Woody Murder Mystery

Lost In Beaucaire est disponible chez Freemount Records depuis le 25 mai

Facebook officielInstagramTwitter

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.