Conseils de lecture de l'été Littérature Francophone

« Au coeur des Himalayas » d’Alexandra David-Néel

Ecrit par Marianne S.

Alexandra David-Néel (1868-1969), philosophe et féministe, bouddhiste, cantatrice, écrivain, reporter, première Européenne à avoir séjourné à Lhassa, au Tibet, en 1924, est la plus célèbre exploratrice du XXe siècle. Elle fut une femme incroyable : grande exploratrice, sans limites ni peur, avide de découvertes et d’expériences. Très tôt, à 23 ans, elle s’embarque pour le Sri Lanka. Puis,  à travers la Chine, l’Inde, le Népal,… De 1918 à 1920, elle passe deux années dans le temple de Kumbum, aux abords du lac Koukounor (ou Qinghai) avec comme seule compagnie, un moine qui lui transmets les enseignements bouddhistes tandis qu’elle lui apprend l’anglais. Elle vit dans une grotte, mange des navets et des pommes de terre, et écrit chaque jour à son mari en France.

Jetsunema (la dame lama, comme on la dénomme) a toujours senti en elle une âme orientale, une attirance pour des contrées inaccessibles aux européens, et d’autant plus aux femmes.

Le musée Guimet à Paris lui a consacré une exposition du 22 mars au 22 mai 2017, constituée grâce à ses legs. Alexandra, admirant particulièrement le travail de conservation et y ayant participé à de nombreuses conférences, espérait que ses travaux de traductions, photographies et souvenirs de ses explorations soient présentés au public même après sa mort.

Au coeur des Himalayas
Son pèlerinage effectué pendant l’hiver 1912-1913 sur les lieux où vécut le Bouddha

Ce titre, publié dans la belle collection Petite Bibliothèque Payot, est un exemple parmi d’autres de ses écrits : chez Pocket, on trouvera davantage de titres, notamment Journal de voyage – lettres à son mari 1904-1917, qui permet de voyager avec Alexandra à travers sa correspondance, très riche an détails et descriptions.

Je ne dois pas me promener seule au Népal. Je ne l’ignore pas mais je ne vise qu’à éluder cette servitude. Moi, j’ai mauvais caractère, je n’admets pas les entraves à ma liberté.

Chez pocket toujours, on trouvera également L’Inde où j’ai vécu – Journal de voyage 1918-1940 ainsi qu’un roman intitulée Le lama aux cinq sagesses. 

Sa maison de Digne-les-bains a été transformée en musée et retrace l’itinéraire audacieux et fascinant de cette exploratrice du début du XXe siècle. A voir absolument.

 

Ajouter un commentaire