Chronique Musique

Awards et les ordinateurs fous

awards
Illustration : Michel Funken
Ecrit par Beachboy

Serait-ce le hasard? Une incroyable coïncidence? Des Extra-terrestres? Je ne saurais dire mais dans tous les cas c’est en posant quelques lignes sur Warm Computers, l’album d’Awards que le site d’Addict-Culture a fini l’année 2018 en vrac, laissant nos millions de lecteur assidus et mon ordinateur en  larmes et sans voix.

N’écoutant que mon courage, en toute inconscience, je m’acharne et tiens à vous dire tout le bien que je pense de cet étrange projet où hip-hop, pop et expérimental forment une drôle de ménagerie !

D’un côté Funken, musicien tourangeau croisé au sein de The Fox Heads et Cocktail Pueblo, collaborateur des excellents Gablé pour leur album Jolly Trouble, et de l’autre, le MC canadien Thesis Sahib, le tout nous donnant Awards.

Enregistrées des 2 côtés de l’Atlantique, les 10 chansons de Warm Computers semblent surfer sur une vague de bonne humeur, teintées ici ou là de quelques mélancolies.

À l’écoute de Warm computers, on pense très fort aux premiers essais de Dan Deacon, avec ces synthés cheap et rigolos et cette voix de clown triste. On n’est aussi guère étonné aussi d’apprendre que Thesis Sahib a pour amis Buck 65 ou la clique d’Anticon.

Awards, néanmoins, se détache facilement de ses influences, nous embarque avec gourmandise dans son drôle d’univers et nous épate avec ses trouvailles sonores, ses mélodies immédiates et fortement addictives.

Très, très chouette album bourré de tubes (Dog Or Cat ou Going Nowhere Fast) à découvrir d’urgence, histoire de se dégourdir les gambettes et d’en finir avec la morosité ambiante !

Awards – Warm Computers
disponible depuis le 12 octobre chez Animal Street Records

 

Facebook

 

 

  •  
    40
    Partages
  • 39
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   

Ajouter un commentaire