Cinéma Éphéméride

16 mai 1905, naissance de l’acteur Henry Fonda

Henry Fonda

Un regard bleu azur, un charisme fou et du talent à revendre : célébrons aujourd’hui la naissance de l’acteur américain Henry Fonda, né le 16 mai 1905 à Grand Island dans le Nebraska. Marié cinq fois, il est le père des acteurs Peter Fonda et de Jane Fonda.

Sixième acteur de légende selon The American Film Institute, Henry Fonda a marqué durablement le cinéma américain avec des films majeurs tels que Les Raisins de la colère, mon préféré, La Poursuite infernale, Douze hommes en colère, Le jour le plus long, Il était une fois dans l’Ouest ou La Maison du lac, son dernier film.

Considéré comme l’un des acteurs au palmarès le plus impressionnant de tous les temps, Henry Fonda a joué dans plus de 90 films, et fut fidèle à plusieurs metteurs en scène incontournables de l’histoire du septième art, tels Fritz Lang, Henry King, Henry Hathaway, Sidney Lumet et surtout l’immense John Ford, avec qui il collabora à huit reprises. Il partagea l’affiche avec les plus grandes partenaires féminines de son temps, telles Bette Davis, Nathalie Wood, Claudia Cardinale, Linda Darnell ou Audrey Hepburn.

Si, durant les années 1930, Henry Fonda s’illustre dans plusieurs films policiers ou romantiques, c’est surtout le western qui caractérise l’orientation de la carrière de l’acteur dans la décennie suivante, avec une certaine tendance à jouer des cow-boys sympathiques et courageux. Parmi ses films les plus marquants, on peut compter Les Raisins de la colère (1940), pour lequel il est nommé à l’Oscar du meilleur acteur, ainsi que La Poursuite infernale (1946) et Le Massacre de Fort Apache (1948), deux westerns mis en scène par John Ford.

Henry Fonda interprète souvent des héros virils et intègres en quête de justice et de paix. Toutefois, l’un de ses rôles les plus marquants, celui de Frank dans Il était une fois dans l’Ouest, est un contre-emploi parfait.

En 1981, il reçoit un Oscar d’Honneur, pour l’ensemble de sa carrière, des mains de Robert Redford et en 1982, quelques mois avant de s’éteindre, il remporte l’Oscar du meilleur acteur pour son rôle dans La Maison du lac aux côtés de la grande Katharine Hepburn et de sa fille Jane Fonda. Atteint d’un cancer, il meurt à Los Angeles la même année, à l’âge de 77 ans.

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.