Chronique Musique

JL Prades
et The One Burned Ma

Ecrit par Beachboy

CD ou Vinyles, Vinyles ou CD ? Et pourquoi pas des cassettes audio tant qu’on y est. Pour tout vous dire, j’ai tendance à partager l’avis éclairé de JJ Goldman : Quand la musique est bonne…

Pour illustrer mon propos, je me pencherai donc sur le cas de 2 amoureux transis du microsillon, du 33 tours et du levage de fesses pour changer de côté. On a beau être un fervent partisan de la sainte platine il faut avouer que la toile regorge de talents que l’on n’aurait probablement jamais croisés avant l’existence des internets ! Bon, en fait, je ne veux rien illustrer du tout mais juste vous parler de 2 excellents musiciens et leur œuvres digitales.

A ma gauche, The One Burned Ma, de Paris, à ma droite, JL Prades de Lyon. Commençons par le dernier cité qui nous offre son dernier album via Youtube.

jl prades

On peut s’étonner du support, mais au bout de quelques secondes, au bout de quelques images, l’étonnement fait place à l’évidence et on salue l’artiste, parce que c’est beau un musicien et ses guitares.

On connait bien et on apprécie grandement JL Prades en ces lieux puisque nous avons souvent évoqué son projet le plus connu, à savoir Imagho et ses merveilleux disques, Inside Looking Out ou Méandres entre autres, en attendant Soleil De Tokyo, à paraître très bientôt. Cette fois-ci, c’est sous son nom que Jean-Louis nous propose son nouvel album -REVERSED-.

Cet album a été enregistré en solo avec ses guitares, sans effets, sans arrangement, tout simplement, enfin simplement c’est vite dit car JL Prades s’est lancé depuis une dizaine d’années dans l’idée saugrenue mais passionnante, lui le gaucher, de  tout changer en utilisant des guitares de droitier tenues à l’envers, ce qui lui impose rigueur et tâtonnement, concentration et recherche.

-REVERSED- se décline ainsi en 12 vidéos, plan fixe, une guitare, un ampli et un disque pour illustrer le morceau. De Slint à Amon Duul 2 en passant par Ravel et Debussy, l’homme a très bon goût et une chouette collection de disques !

Les morceaux, courts, sont splendides, simples et dépouillés, JL Prades et ses guitares me font penser à un dompteur en face de ses fauves, mais un dompteur tout nu sans fouets ni chaises pour les apprivoiser. On pense à Tom Verlaine, à Vini Reilly, entre jazz et rock, à écouter… et à regarder bien sûr !

Passons maintenant à Bandcamp, un site sur lequel on peut passer des heures et des heures à la recherche de la perle rare comme The One Burned Ma et profiter de son fameux Name Your Price.

The One Burned Ma est donc le projet d’un musicien parisien, amateur de sensations fortes et expériences musicales radicales. Il tire d’ailleurs son nom d’un album de Volcano The Bear, groupe bien connu pour ses mélodies légères et populaires. Vous l’avez compris, cette musique se mérite mais dès lors qu’on ose se lancer, on est impressionné par ce mélange d’expérimentations bruitistes et de mélodies presque entraînantes à l’instar du Pumice de Stefan Neville. Ces enregistrements commencent à dater quelque peu, mais on ne désespère pas d’entendre la suite des aventures de The One Burned Ma !

JL PRADES : – REVERSED The One Burned Ma Bandcamp

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

1 commentaire

Ajouter un commentaire