Musique

Joseph d’Anvers : Surexposé au Café de la Danse

 

A l’occasion de la sortie de l’album Les Matins Blancs, Joseph d’Anvers a pris d’assaut le Café de la Danse, entouré de trois musiciens. Très concentré au début du set, l’accueil chaleureux que lui réserve le public parisien lui permet de se détendre tout en livrant un concert affûté et assez dense.

Alternant nouveaux titres et morceaux plus anciens, la setlist est un modèle d’équilibre, mettant en valeur aussi bien les hits en puissance (Surexposé, Marie, Sally) que les morceaux de bravoure (Ma peau va te plaire, la nuit je t’aime quand même, Tremble). En confiance, Joseph d’Anvers n’hésite plus à placer sa voix en avant, mettant en valeur la qualité de son écriture sur des titres comme Las Vegas, La vie à présent ou Les amants, entre autres.

 

Le son du concert est rock, énergique, précis.

Titre assez pop sur le dernier album, Avant les adieux est présenté dans une magnifique version dépouillée, qui lui donne une profondeur inédite et le dernier rappel, Regarde les hommes tomber, se fait en solo (guitare + harmonica), Joseph d’Anvers et son public, les yeux dans les yeux.

 

coverdef

Nouvel album Les Matins Blancs disponible chez a(t)home

Site Web

Facebook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page