BD Les prix littéraires Littérature Etrangère Littérature Francophone Littérature Jeunesse Noirs

Les lauréats du Prix Libr’à Nous sont …

Ecrit par Lilie Del Sol

Nous y voilà ! Les lauréats du Prix Libr’à Nous ont été récompensés hier soir au Centre Wallonie-Bruxelles à Paris. Et en exclusivité nous vous les dévoilons dès ce matin pour vous permettre de vous précipiter chez votre libraire préféré et acquérir les livres de l’année 2016 des 240 libraires francophones participants.

Littérature francophone

Une bouche sans personne
de Gilles Marchand

aux éditions aux forges de Vulcain

Extrait de la chronique de David Goulois :

(…) Il faut dire que ce roman est très loin des stéréotypes (…), un objet textuel iconoclaste et c’est tant mieux ! (…) Gilles Marchand nous pose la réflexion sur le héros de notre temps qui n’est plus celui que l’on croit, il bouleverse les lignes, les contours que l’on se figure de lui.  Notre narrateur semble transparent, dépressif, un anti-héros tant il nous paraît perdu, désincarné mais qui pourtant nous fascine, nous conduit dans les méandres de ses réflexions, ses angoisses, ses doutes, ses émotions positives ou à l’inverse, sa tristesse.

Lire la suite de la chronique

Littérature étrangère

N’essuie jamais de larmes sans gants
de Jonas Gardell

aux éditions Gaïa

Extrait de la chronique de David Goulois :

Voilà un livre dont la lecture une fois achevée continuera à vous hanter, longtemps vous vous souviendrez de l’amour fou entre ces deux hommes Rasmus et Benjamin. Ce pavé, ce roman fleuve, on se le prend en pleine figure, c’est triste, c’est dur, âpre, cru parfois mais l’émotion est palpable entre les lignes, l’écriture de Jonas Gardell ne nous épargne pas, un style écrit avec les tripes, un uppercut à chaque page, jamais vous ne lirez la douleur avec autant de poésie et de profondeur que dans ce roman.

Lire la suite de la chronique

Polar

L’Affaire Leon Sadorski
de Romain Slocombe

aux éditions Robert Laffont

Extrait de l’article de Velda :

Avec L’affaire Léon Sadorski, il raconte, à sa manière impitoyable, l’histoire somme toute banale, hélas, d’un flic modèle dans le Paris du printemps 1942. Léon Sadorski travaille aux renseignements généraux, et accomplit avec zèle son abominable mission : rechercher, contrôler et arrêter les juifs… Côté vie privée, tout va bien : il est marié à la charmante Yvette, avec laquelle il partage une vie amoureuse plutôt épanouie. Le couple n’a pas d’enfants et vit au cœur de Paris, quai des Célestins. C’est le printemps, il fait beau, l’air est pur, la vie est belle. Pas pour tout le monde…

Lire la suite de la chronique

Imaginaire

La Destinée, la mort et moi, comment j’ai conjuré le sort
de S. G. Browne

aux éditions Agullo

Extrait de l’article de Gringo Pimento :

Nous suivons les traces et la vie, la longue vie de Sergio Fatum, alias Le Sort, un des nombreux assesseurs de Jerry (alias Dieu). Sergio veille donc au sort des humains en compagnie de la bien nommée Destinée, de La Mort, de La Gourmandise ou de La Paresse. Chacun de ces personnages se voit affubler, à un moment ou un autre, du fameux « Un truc à savoir sur [X] c’est qu’il/elle est alcoolique/nymphomane/mythomane », ce qui permet, en grossissant parfois le trait, de dessiner le caractère d’un personnage sur son principal défaut, ce qui est assez réussi. Mais Sergio déprime un peu : cela fait plus de 250 000 ans qu’il veille sur les humains lambda, alors que son amie Destinée, elle, s’occupe des humains dont la vie est censée être grande.

Lire la suite de la chronique et une interview de l’auteur.

 

BD
Kobané Calling
de Zerocalcare

aux éditions Cambourakis

Résumé du livre par Sonia Petit :

Kobané Calling, plus qu’une BD qu’on lit pour des la beauté du trait, c’est un vrai reportage sur la ville de Kobané, sur ces femmes kurdes qui luttent pour leurs droits, pour les droits de tous contre l’EI. Un reportage sincère, émouvant avec des vrais bouts de tristesse, de désespoir, mais également d’humour et aussi d’espoir. Au contraire des médias, plus factuels, Zerocalcare nous livre un témoignage tellement humain qu’il nous est impossible de regarder ensuite cette situation de loin.

Roman ADO

Dans le désordre
de Marion Brunet

aux éditions Sarbacane

Résumé du livre par Sonia Petit :

On n’est pas sérieux quand on a 17 ans. Et pourtant, des fois, oui, quand on a 17 ans, on réfléchit, on voit plus loin, et on a envie d’autre chose. Plus juste. Alors voilà, ça commence par une manif. Et puis il y a l’amour, l’amitié, la justice. Coups de matraques, coups de foudre, coups de folies et pour le lecteur des coups au cœur. Un roman engagé, intense. Un roman tellement actuel, un roman qu’on ne peut oublier, un roman qu’il faut mettre entre toutes les main.

Album Jeunesse

Le Monstre du placard existe et je vais le prouver…
de Antoine Dole et Bruno Salamone

aux éditions Actes Sud Junior


Résumé du livre par Delphine Eldejam-Cambet :

Un petit garçon à l’imagination débordante explique à ses parents qu’un monstre vit dans son placard et qu’il fait plein de bêtises. Le bazar partout ? C’est lui. La salle de bain transformée en piscine ? C’est lui. La réserve de chocolat sous le lit ? C’est lui, lui et encore lui ! On a adoré le texte malicieux d’Antoine Dole et la bouille sympathique des monstres de Bruno Salamone. Un album a mettre entre toutes les petites mains pour faire ami-ami avec les peurs cachées sous le lit !

 

Ajouter un commentaire