"Madeleines"Chronique Musique

{Madeleines} : The Charlatans

Tim Burgess & Mark Collins, The Charlatans

Tim Burgess : A 16 ans j’étais un gros fan de The Cure. Je me souviens être dans un champ, en banlieue de Manchester, à attendre une fille à qui j’avais donné rendez-vous en espérant sortir avec elle. J’y suis resté une éternité. Elle n’est jamais venue. Tout ce temps, j’écoutais The Walk en boucle. Depuis, dès que j’entends ce titre je me revois seul et misérable à Antrobus. Je crois que je n’y ai jamais remis les pieds depuis (rire).

Mark Collins : Ayant grandi à Manchester, il m’est impossible d’écouter leur musique sans penser à des endroits familiers. Particulièrement un titre comme Rusholme Ruffians. C’est la ville dans laquelle j’allais à l’école. Mais aussi Miserable Lie sur leur premier album : “What do we get for our trouble and pain ? Whalley Range….”. J’ai aussi beaucoup de souvenirs d’adolescence à Whalley Range.

Merci à Tim Burgess et Mark Collins de The Charlatans d’avoir accepté de participer à notre projet consacré à la thématique « Madeleines ».

Le dernier album de The Charlatans, intitulé Differents Days est sorti chez BMG le 26 mai 2017.

Retrouvez l’interview qu’ils nous ont accordée.

Retrouvez ici l'intégralité de notre dossier d'été : Madeleines

Crédit photo image bandeau : https://horiabrebe.wordpress.com/

  •  
    28
    Partages
  • 28
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer