Chronique Musique Musique

Mazes, des échardes dans le poisson

Écrit par Beachboy

Pour leur 3ème album, Wooden Aquarium, les Trois Mancuniens de Mazes ont décidé de traverser l’Atlantique pour se rapprocher de leurs indéniables influences et se faire produire par Jonathan Schenke, le producteur de Parquet Courts. Pas de bol, entre vol de leur matos et temps pourri (tempête de neige, blizzard, ce genre de plaisanterie), cet enregistrement fut une véritable galère. Malgré tous ces aléas très rock’n’roll, Mazes nous offre un très bon album.

Certes, si comme moi, vous avez été élevés aux Feelies, Pavement et autres Yo La Tengo, vous n’allez pas pas être bouleversés par l’originalité de la chose, mais 11 chansons qui te font dodeliner de la tête et taper du pied, un sourire radieux aux lèvres, cela n’arrive pas tous les jours et ça fait le plus grand bien.

Wooden Aquarium se rapproche fortement de leur excellent premier album A Thousand Heys sorti en 2011, abandonnant le côté krautrockien de Ores & Minerals, là, c’est de l’indie-rock américaine pure, guitares bondissantes, mélodies simples et directes, voix traînante et mélancolique avec un passage presque shoegaze avec l’enchaînement des très intéressants vapour et RIPP. Très bon album donc, jouissif et direct.

 

En écoute intégrale sur Spotify :

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.