Musique

Michel Cloup Duo et Nosfell en Fuzz’Yon

Ecrit par SoFi

michel cloup - Copie

C’était un week-end de 1ère fois, on découvrait Timber Timbre le vendredi, le samedi Michel Cloup DuoNosfell au Fuzzy’on de La Roche Sur Yon. Enchantée de la salle, sensation de retrouver l’ambiance de l’ancien Olympic nantais. Que de souvenirs !…

Michel Cloup Duo commence la soirée, il nous explique que la 1ère fois qu’il est venu, il était seul. Là ils sont deux, Michel Cloup, voix et guitare, ancien chanteur de Diabologum et Patrice Cartier à la batterie, un complice de longue date, batteur, entre autre d’EXP. Il demande aux gens de rentrer dans la salle : «Éteignez vos cigarettes, c’est mal». Mais oui les gens, venez donc ! Moi je fume plus donc je reste devant, j’ai rien loupé et j’ai pas vu l’heure passer. Le temps s’est arrêté. J’ai lu quelque part qu’un concert de Michel Cloup ça remue et bien oui j’ai été chamboulé par cette voix, par ce rock, par cette noirceur.

Les titres s’enchaînent, Minuit dans tes bras, J’ai peur de nous, Cette colère, Ma vieille cicatrice.

Heureusement qu’on a eu 1/4 d’heure de pause car je n’ai pas pu décrocher mes yeux de Patrice Cartier pendant les dernières minutes, il ne faisait plus qu’un avec son instrument j’ai été bouleversé tellement c’était beau et émouvant.

***

nosfell

La 1ère fois que j’ai vu Nosfell, c’était dans un théâtre, concert acoustique, ombres chinoises, on flottait. Les deux fois suivantes, il a monté les watts, on a crié, sifflé, transpiré. Cette fois-ci, c’était plus électronique.

Je suis toujours aussi enchantée de le voir, c’est un mec simple, timide, qui répète qu’il est très très content de jouer pour nous. Il sourit et sourit encore et nous dit merci toutes les 5 minutes. Il raconte tout un tas d’histoire qu’on ne comprend pas, il perd le fil mais c’est pas grave on est heureux avec lui. Il change certaines choses mais son univers reste intact.

Cette fois-ci ils sont trois, il n’est pas au centre mais sur le côté, il laisse de côté son langage et ne chante principalement qu’en français et anglais. Il a toujours un aussi beau déhanché d’ailleurs il viendra se frotter à nous pour qu’on voit à quel point il l’a gardé.

On est reparti heureux de toutes ces 1ère fois, avec le sourire, le vinyle dédicacé de Michel Cloup Duo sous le bras. Et merci au Fuzzy’on de nous avoir accueillis.

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire