Mort à la poésie

[Mort à la poésie] – Épisode 24 : Isabelle Bonat-Luciani

Isabelle Bonat Luciani
Ecrit par Barz
Couverture livre

Isabelle Bonat-Luciani – Quand bien même – Les Carnets du Dessert de Lune 2016

Salut à vous,
Encore l’histoire d’un livre trouvé en flânant dans une librairie, je lis la quatrième de couverture, qui m’amuse et m’énerve un peu, et j’ouvre au hasard, une ligne ici, trois lignes là. Allez, je le prends. Quand bien même d’Isabelle Bonat-Luciani, paru en 2016 aux Carnets du Dessert de Lune, commence par un carnet : « Il ne sert à rien je n’ose pas le toucher / il est là / il est là à ne servir à rien / il est là au cas où. » Au cas où la vie nécessite d’être racontée ? Au cas où il y aurait des messages à faire passer, aux autres et à soi-même ? Isabelle Bonat-Luciani fait de sa vie une matière vivante d’une grande délicatesse, elle y parle d’amour, de maternité, de lien parental, d’absence… C’est simple, c’est beau. J’ai choisi de vous en lire deux textes.

Bonne écoute !

RssiTunesSpotifyDeezerPodcloud

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

  •  
    157
    Partages
  • 157
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire