Mort à la poésie

Épisode 66 : Jacinta Kerketta

Jacinta Kerketta
Jacinta Kerketta – Angor – Traduit de l’hindi (Inde) par Annie Montaut – Banyan 2020

Salut à vous,

C’est une histoire qui ressemble à tant d’autres. Celle d’un peuple dit « autochtone », spolié, privé de ses terres, de sa langue. Elle est universelle, et pourtant à chaque fois particulière.

Celle d’aujourd’hui est racontée par la jeune poétesse Jacinta Kerketta, née en 1985 dans une tribu Adivasi, au Nord-Est de l’Inde. Ses poèmes sont ceux de son peuple, de ses combats, de ses traumas, de son histoire. Ce n’est pas de la poésie pour faire joli, mais pour témoigner, et ne rien lâcher.

Ce recueil, Angor (qui veut dire « braise, colère ») a paru en 2020 aux éditions Banyan, dans une traduction de Annie Montaut.

Bonne écoute !

 

RssITunesSpotifyDeezerPodcloud

 

Retrouvez tous les épisodes de Mort à la poésie

 

Illustration : Cécile Le Berre

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page