Littérature Jeunesse

« Perdu » de Richard Jones : l’amitié entre hommes et animaux

Parfois il suffit de très peu pour faire un joli album de littérature de jeunesse.
La couverture peut suffire à vous faire entrer dans un livre. Ici, celle de Perdu est suffisamment parlante. Un petit chien mignon qui semble … perdu ? En tout cas, son regard est triste.

Richard Jones

Effectivement, ce petit chien est perdu et c’est aussi son nom. Il va errer tout au long de l’album, en quête de sécurité et d’un lieu pour vivre, d’un humain pour le réconforter.
Son chemin ne sera pas simple car dans la ville des hommes :

Les gens couraient et s’agitaient en tous sens. Chacun était attendu quelque part.
« Je dois trouver où aller, pensa Perdu. Je dois trouver ma place. »

Ouvrez les yeux, chers lecteurs, chers enfants car Richard Jones glisse des indices dans les pages de Perdu, indices qui nous font penser que ce pauvre petit chien ira bientôt mieux.

Richard Jones

Perdu est un bel album, émouvant et triste même si la fin nous rassérène. L’atmosphère aux couleurs sombres du début va peu à peu laisser la place à des couleurs plus douces et à l’espoir.
Un album à lire en famille si l’on est un ami des animaux un peu trop sensible !


 

Perdu de Richard Jones

traduit de l’anglais par Françoise de Guibert

 

  Albin Michel Jeunesse, février 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

Richard Jones


Image bandeau : Extrait de l’album

  •  
    15
    Partages
  • 14
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page