Chronique Musique

La prescription du jour du Dr Jism : « Strange Peace » de Metz

– Ahhhhhhh…

– Bonjour Docteur.

– Bonjour. Alors comment allez-vous ? Mal, je suppose, sinon vous ne seriez pas ici.

– Voilààààààààà

– Que puis-je faire pour vous ?

– Ben, en ce moment, ça va pas. J’ai plus goût à rien, je suis fatigué en permanence, j’ai les jambes qui flageolent, les nerfs qui prennent le dessus, ….

– Mouais… comme d’habitude quoi.

– …

– Bon, alors, nous allons procéder différemment des 64 autres consultations que nous avons eues ces trois derniers mois. J’ai tout essayé avec vous : la médecine douce, la molle, la dure, la vaudou, le vaudur, rien n’y a fait jusque-là. Ce que je vais tenter aujourd’hui avec vous n’est pas très conventionnel, et encore moins conventionné. Selon le format prescrit, il vous en coûtera entre 15 et 20 euros non remboursés par la sécu.

– Alors dites-moi,  êtes-vous équipés d’un matériel hi-fi chez vous ?

– ???????

– Oui, non ???

– Euhhhhh… oui ?!!!

– Platine CD ? Vinyle ? Ordinateur ?

– Les trois…

– Quel format préférez-vous ?

– Ben… vinyle, mais je ne vois pas le rapport avec la choucroute.

– Très bien. Dans ce cas, laissez moi vous prescrire ceci : Strange Peace de Metz. C’est un traitement un peu unique en son genre, spécialisé dans le requinquage de cheval, et un peu comme l’Agence Tous Risques, la dernière chance au dernier moment. Si vous ne connaissez pas, Metz est un traitement mis en place par un trio canadien. La composition du produit est un mélange assez détonant dont le résultat s’approche de celui des amphétamines sans les effets secondaires. Celui que je vous prescris aujourd’hui vient à peine de sortir et est supervisé par un spécialiste : Steve Albini.

– Qui ça ?

– Ne vous en occupez pas, faites moi juste confiance. Je vous explique un peu le traitement et ensuite sa composition : Strange Peace, après Metz et II, est la troisième génération de ce produit à sortir (pour la seconde, le professeur BeachBoy en avait fait une excellente thèse que vous pourrez consulter en accès libre ici).

Pour faire simple, vous y retrouvez à peu près les mêmes ingrédients que dans les précédents : du Cobain, du Mackaye sans fiel, de l’acide industriel et d’autres ingrédients tenus secrets ; bref, de quoi décalaminer les nerfs auditifs, en lien avec tous les autres, et ayant pour effet immédiat de vous remettre les chakras en état de fonctionnement, voire en survoltage si besoin.

Mis à part que, sur ce Strange Peace, la formule a été un peu revue et améliorée par le pharmacien en chef, Steve Albini. De fait, vous retrouvez un peu moins de Cobain (pas loin de 50 %), un peu plus d’acide (15 %), la même chose de Mackaye (20 %), du Noisus Experimentus (10 %), et un nouvel ingrédient fait son apparition, le Coyne Psychélédicus (qu’on retrouve en cinquième position dans la composition).

Pour être honnête avec vous, vous allez trouver ça un peu rêche au goût, assez abrasif même, mais je peux vous assurer qu’une fois les oreilles passées à l’émeri, vous allez y prendre un plaisir orgasmique qui réveillera vos sens, vous permettant d’atteindre le Nirvana et ce, sans aucun effet secondaire. Plus efficace et durable qu’une poignée d’amphétamines coupées aux antidépresseurs. Tenez, voilà l’ordonnance.

– Non mais c’est quoi cette ordonnance Docteur ? Je vais chercher ça où moi ?

– Surtout pas en pharmacie, mais chez un disquaire.

– ????????????

– Et tenez, tant que j’y suis, je vous file une autre ordonnance aussi pour vous rendre soit au Havre, Nîmes, Bordeaux, Toulouse, Nice, Nantes ou Paris. C’est là que vous les verrez en vrai entre le 12 et le 21 novembre prochain. Allez, si je vous revois dans deux jours pour les mêmes symptômes, c’est que, soit vous n’aurez pas suivi ma prescription, soit je ne pourrai plus rien faire pour vous. Sur ce, je vous dis au revoir et vous souhaite, je l’espère, de joyeuses fêtes.

Sorti le 22 septembre chez Sub Pop et disponible chez tous les disquaires équipés de docteurs en pharmacie.

FacebookSite OfficielTwitter

  •  
    5
    Partages
  • 5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer