Chronique Musique

La dernière baguette de The Drums

Ecrit par Beachboy

Les surfeurs ont du vague à l’âme : si une première écoute d’Abysmal Thoughts (rien que le titre !), le nouvel album de The Drums, nous réjouit par ses mélodies immédiates et irrésistibles, dès qu’on gratte un peu, le moral en prend un coup. Le soleil californien a un gros coup de mou, les gros nuages noirs s’amoncellent.

Exit son alter ego Jacob Graham, The Drums se limite aujourd’hui au seul et unique Jonny Pierce, ce qui peut expliquer cette joyeuse déprime. Le blondinet s’est donc débrouillé tout seul comme un grand, l’écriture, le chant mais également tous les instruments, pour un résultat épatant au final, qui mélange parfaitement doutes existentielles et guiboles en feu.

Après le complexe et incompris Encyclopedia, Jonny Pierce, bien aidé en cela par la production simple et chaleureuse de Jonathan Schenke (Parquet Courts, Forest Fire, Mazes) semble revenir aux sources de ses premiers morceaux, mélodies sucrées, refrains immédiats et accrocheurs, pop songs enchanteresses.

Après quelques instants de profonde perplexité face à cette pochette quelque peu spéciale, un grand sourire nous traverse le visage à l’écoute de Mirrors, I’ll Fight For Your Life ou Blood Under My Belt, les premiers morceaux, petits bijoux surf pop reliant les Strokes aux Smiths sous les spots de l’Hacienda.

Shoot The Sun Down ou le magnifique Are U Fucked, nous rappelle que c’est parfois la tempête dans le crâne de notre Jonny mais confirme que le bonhomme a un sacré talent, même quand il s’essaye à la ballade sur la splendide If We All We Share (Means Nothing), voire même à la jungle sur l’intrigant Your Tenderness.

The Drums nous sort là l’album de l’été qu’on aura encore plaisir à écouter l’hiver prochain, ce petit gars a de l’or dans les doigts et la voix !

Abysmal Thoughts est disponible chez Anti-Records depuis le 16 juin.

 

Site OfficielFacebookTwitter

Ajouter un commentaire