Brèves de Platine

The Lounge Society, l’énergie de la jeunesse !

The Lounge Society

Tired Of Liberty – The Lounge Society

 

Sur la foi d’un seul EP, je m’étais franchement emballé l’année dernière pour les 4 jeunes anglais de The Lounge Society. Il faut dire que Silk For The Starving, leur premier essai  était sorti chez Speedy Wunderground, une maison dans laquelle on peut rentrer les yeux fermés…et les oreilles grandes ouvertes.

Le quatuor originaire du Yorkshire (Cameron Davey, Herbie May, Hani Paskin-Hussain et Archie Dewis) reste fidèle au label de Dan Carey et confirme magnifiquement mon emballement avec Tired Of Liberty, leur premier LP et ses 11 toutes nouvelles chansons flamboyantes et engagées.

Du très sautillant People Are Scary, façon Talking Heads à l’explosif et tortueux Generation Game en parfaite conclusion, Tired Of Liberty prend aux tripes, réussit à tisser des liens entre XTC (Boredom Is A Drug, It’s Hust A Ride) et Squid (Remains, Last Breath), trouvant le juste équilibre entre mélodies et fureurs, cris et finesse, à l’image des exploits vocaux assez impressionnants de Cameron Davey mais aussi de quelques lignes synthétiques plus légères (North Is Your Heart).

Dense et ébouriffant, le disque est une franche réussite et The Lounge Society, avec des compos telles que No Driver ou Beneath The Screen, se place sur le tout haut du panier de la nouvelle scène rock anglaise tendance post-punk !

Speedy Wunderground/PIAS– 26 Août 2022

 

Site webFacebookInstagramTwitter

 

Image bandeau : Alex Evans

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page