BD

Une « Ballade » hors des sentiers battus

De Deauville à Paris, de la Sologne à Saint-Rémy-de-Provence : le road trip selon Combet (dessinateur), Courty et Deveney (scénaristes) affiche quelques-uns des plus beaux spots de la France et de son pognon de dingue ! Ballade (Grand Angle) nous emmène, en effet, dans le sillage d’un jeune bourgeois prénommé Louis et affligé par le peu d’intérêt que lui prête son entourage (lequel est avant tout mobilisé par l’utilisation d’objets connectés et les cocktails pris au bord de la piscine). Mais un cambriolage va tout changer : le roi sans divertissement va se trouver de nouvelles raisons d’exister. Bref, l’histoire s’emballe et nous avec !

ballade

Le trait stylisé du dessin et ses couleurs vives ont vite fait de nous installer dans cette histoire des temps modernes, où les privilèges des uns vont éveiller la mauvaise conscience des autres. Ainsi donc, après avoir goûté un temps à l’inconsistance de relations superficielles, le personnage principal va faire la connaissance de Francis, grand bonimenteur et petit malfrat. La rencontre a lieu par hasard, dans la villa luxueuse des parents de Louis, qui s’y était réfugié. Une nuit, il tombe nez à nez avec Francis, venu cambrioler la maison et ses bijoux de famille. Les premières minutes de conversation ne vont pas manquer de créer des étincelles, Louis et Francis n’ayant pas été élevés dans le même moule.

ballade

ballade

Puis, à force de rebondissements, les deux lascars vont faire alliance. Au volant d‘une Méhari (dont la seule conduite ajoute au périple un doigt d’exotisme vintage et une pincée de liberté en veux-tu-en-voilà), Louis et Francis vont prendre un malin plaisir à visiter les villas qui figurent sur le carnet d’adresse du richissime paternel. Aucun risque que celui-ci ne se manifeste en cas de découverte du pot aux roses, toutes ces villas sont celles où il rencontre ses maîtresses. Et donc assurément, il préférera se taire.

Reste un caillou dans la chaussure : la bêtise et la méchanceté gratuite de Baudouin, un « copain » de la bande originelle de Louis. Persuadé que son aisance financière lui confère tous les pouvoirs et lui autorise toutes les humiliations, le type va donner du fil à retordre aux deux compères. Au final, ce ne sera pas suffisant pour saborder leur amitié naissante. Tel est même pris qui croyait prendre !

ballade

ballade

À la fois revigorante et déjantée, Ballade est une BD pleine de fantaisie qui bouscule le quotidien de quelques nantis. C’est pour le moins amusant et réjouissant.

Ballade de Courty, Deveney et Combet
Paru chez Grand angle, mars 2019
  •  
    13
    Partages
  • 13
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer