Littérature EtrangèreLittérature FrancophoneNoirsUne semaine en romans

Une semaine en romans #07

Tous les lundis, nous vous proposons des suggestions de lecture parmi les romans qui sortent en librairie dans la semaine. Un format court, informatif, complémentaire de nos autres rubriques littéraires : de quoi aiguiser votre curiosité et vous donner envie de découvrir encore plus de littératures d’ici et d’ailleurs. Pour cette  rubrique, les présentations sont basées sur les informations communiquées par les éditeurs. Cette fois, nous avons mis les bouchées doubles : il s’agira donc … d’une quinzaine en romans !

📆 La quinzaine du 1 au 15 mars chez votre libraire 📆

 

Le Messie du Darfour, de Abdelaziz Baraka Sakin
Traduit de l’arabe par Xavier Luffin
Paru chez Zulma

Abdelaziz Baraka Sakin, Le Messie du Darfour

« C’était la seule à Nyala et sans doute même dans tout le Soudan à s’appeler Abderahman. » Avec son prénom d’homme et sa cicatrice à la joue, terrible signe de beauté, Abderahman est la fille de fortune de tante Kharifiyya, sans enfant et le cœur grand, qui l’a recueillie en lui demandant de ne plus jamais parler de la guerre. De la guerre, pourtant, Abderahman sait tout, absolument tout.
C’est un jour de marché qu’elle rencontre Shikiri, enrôlé de force dans l’armée avec son ami Ibrahim. Ni une, ni deux, Abderahman en fait joyeusement son mari. Et lui demande de l’aider à se venger des terribles milices janjawids en en tuant au moins dix.
Formidable épopée d’une amazone de circonstance dans un monde en plein chaos, Le Messie du Darfour est une histoire d’aventure et de guerre, une histoire d’amitié et de vengeance qui donne la part belle à l’humour et à la magie du roman.

Prix LITTÉRATURE-MONDE 2017 – Prix du Livre engagé de la Cène Littéraire 2017 – Prix du Livre d’humour de résistance 2016

 

Les éditions Zulma sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Nuit bleue de Simone Buchholz
Traduit de l’allemand par Claudine Layre 
Paru chez L’Atalante, nouvelle collection Fusion

Simone Buchholz, Nuit bleue, L'Atalante / Fusion

Au Blaue Nacht, la procureure Chastity Riley écluse des bières et trouve le réconfort auprès de sa bande d’amis. Mise sur la touche après avoir fait condamner son supérieur, elle est désormais chargée de la protection des victimes. À l’hôpital l’attend un homme roué de coups, un Autrichien qui refuse de parler. C’est sans compter sur la force de persuasion de Chastity… prête à mettre les pieds dans le plat de la bonne société hambourgeoise. Dans la lignée des romans d’une ville, Chastity Riley est Hambourg, ville-port et ville monde, ville punk-rock.

Simone Buchholz donne naissance à un personnage récurrent et à une famille, de ceux dont la vie nous est chère et que l’on prendrait bien pour amis. Concise et poétique, tour à tour drôle et piquante, son écriture emporte le lecteur. Lauréate du Prix du Polar Allemand en 2019 pour Mexikoring, Simone Buchholz est traduite en Angleterre et en Italie. Elle vit à Sankt Pauli, le célèbre quartier de Hambourg.

 

Les éditions L’Atalante / collection Fusion sur Twitter – Instagram Facebook

 


S’abandonner de Séverine Danflous 
Paru chez Marest éditeur 

Séverine Danflous, S'abandonner, Marest éditeurAlors qu’il peine à se remettre d’une rupture, un réalisateur se décide à composer un documentaire sur les faillites amoureuses, y voyant peut-être un moyen de guérir. Il va à la rencontre de femmes, enregistre leurs voix et cherche, à travers elles, à se reconstruire.

« Quand il y a rupture d’un barrage, comment endiguer les larmes ? (…) Rompre comme on rompt le pain, comme on partage, cela revient à couper en deux. Le mot a des sonorités abruptes, rugueuses, gutturales. Pourquoi sonnait-il si doux dans la bouche de certaines ? »

Après Brune platine, Séverine Danflous poursuit sa réflexion sur les relations amoureuses, à travers ce roman polyphonique et poétique.

 

Les éditions Marest sur Twitter – Instagram Facebook

 

Un dernier ballon pour la route de Benjamin Dierstein
Paru aux éditions Les Arènes / Equinox

Benjamin Dierstein, Un dernier ballon pour la route, Les Arènes / Equinox

Viré de l’armée, viré de la police, viré d’une boîte de sécurité privée, Freddie Morvan vivote de petits boulots. Pour rendre service à un ami, il se met sur la piste d’une enfant enlevée par des hippies. Avec Didier, qui manie aussi bien les bouteilles que les armes, Freddie parcourt la France jusqu’au village de son enfance.

Il y rencontre des propriétaires terriens mélancoliques, des apaches héroïnomanes, des chasseurs de primes asociaux, des clochards célestes, des fillettes qui parlent avec les loups, des chèvres dépressives, des barmaids alcooliques, des ouvriers rebelles, des trappeurs zoophiles, des veuves anarchistes, des médecins écervelés, des charlatans suicidaires, mais surtout des vaches mortes, beaucoup de vaches mortes.

Western de la France des PMU et des ronds-points, Un dernier ballon pour la route est un roman drôle et désespérant, oscillant entre Bukowski, Crumley, Coluche et Debord, avec une bonne dose d’humour noir.

Les éditions des Arènes sur Twitter – Instagram – Facebook

 


Normal People de Sally Rooney, traduit par Stéphane Roques 
Paru aux éditions de l’Olivier

Sally Rooney, Normal People, L'OlivierConnell et Marianne ont grandi dans la même ville d’Irlande. Il est le garçon en vue du lycée, elle est la solitaire un peu maladroite. Pourtant, l’étincelle se produit : le fils de la femme de ménage et l’intello hautaine connaissent ensemble leur premier amour.
Un an plus tard, alors que Marianne s’épanouit au Trinity College de Dublin, Connell s’acclimate mal à la vie universitaire. Un jour, tout est léger, irrésistible ; le lendemain, le drame pointe et les sentiments vacillent. Entre eux, le jeu vient tout juste de commencer.
Roman emblématique d’une génération, phénomène littéraire et commercial, Normal People est un livre magistral sur la jeunesse, l’amitié, le sexe, sur les errances affectives et intellectuelles d’une génération qui n’a plus le droit de rêver, mais qui s’entête à espérer.
Sally Rooney est née en 1991 en Irlande. Autrice de Conversations entre amis (L’Olivier, 2019), qui a rencontré un immense succès dans le monde entier, elle signe avec Normal People un roman phénomène, déjà adapté en série.

Les éditions de l’Olivier sur Twitter – Instagram – Facebook

 

Fungus – Le Roi des Pyrénées de Albert Sanchez Piñol, traduit par Marianne Millon
Paru chez Actes Sud

Albert Sanchez Pinol, Fungus - Le roi des Pyrénées, Actes Sud

1888. Pauvre diable et anarchiste dépenaillé, Ric-Ric s’est réfugié dans une grotte perdue des Pyrénées. Sur ce territoire sillonné par les contrebandiers et les malfaiteurs, il découvre par hasard les fungus, de gigantesques champignons anthropomorphes auxquels il donne vie accidentellement. Émerveillé par leurs extraordinaires capacités, Ric-Ric voit en eux l’arme qui va lui permettre de concrétiser ses désirs : conquérir la belle Mailís, instaurer une société anarchiste et se venger de ceux qui l’ont traité cruellement. A la tête de cette armée invincible, il ira jusqu’à affronter, lors de batailles épiques, les troupes françaises et espagnoles.

Avec Fungus, Albert Sánchez Piñol renoue avec le fantastique. Réflexion sur la monstruosité du pouvoir, ce western hivernal et pyrénéen est aussi une fable fantaisiste en diable.

Né à Barcelone en 1965, Albert Sánchez Piñol est anthropologue. Il est l’auteur d’un essai, d’un recueil de nouvelles et de trois romans qui lui ont valu un large succès international.

Les éditions Actes Sud sur Twitter – Instagram – Facebook


Le Jeu de la Dame de Walter Tevis, traduit par Jacques Mailhos
Paru chez Gallmeister

Kentucky, 1957. Après la mort de sa mère, Beth Harmon, neuf ans, est placée dans un orphelinat où l’on donne aux enfants de mystérieuses ”vitamines” censées les apaiser. Elle y fait la connaissance d’un vieux gardien passionné d’échecs qui lui en apprend les règles. Beth commence alors à gagner, trop vite, trop facilement. Dans son lit, la nuit, la jeune fille rejoue les parties en regardant le plafond où les pièces se bousculent à un rythme effréné. Plus rien n’arrêtera l’enfant prodige pour conquérir le monde des échecs et devenir une championne. Mais, si Beth prédit sans faute les mouvements sur l’échiquier, son obsession et son addiction la feront trébucher plus d’une fois dans la vie réelle.

Né en Californie en 1928, diplômé de l’Université du Kentucky, Walter Tevis écrit d’abord des nouvelles puis un premier roman, L’Arnaqueur, que Robert Rossen porte à l’écran. L’Homme tombé du ciel est adapté au cinéma avec David Bowie dans le rôle principal. Il écrit d’autres nouvelles et quatre romans, dont La Couleur de l’argent (1984), adapté par Martin Scorsese. Le Jeu de la Dame vient d’être adapté par Netflix en mini-série de 6 épisodes.

 

Les éditions Gallmeister sur Twitter Instagram – Facebook

 

em de Kim Thuy
Paru chez Liana Levi

Kim Thuy, em, Liana Levi

Au Vietnam, le mot em sert à dire sa tendresse, sa délicate attention pour l’autre, plus jeune ou plus âgé. Dans un square de Saigon, sous un banc, un bébé a été abandonné. Louis, orphelin métis, de quelques années son aîné, le couche dans une grande boîte en carton. Il l’appelle Em Hong, « petite sœur » Hong. Louis prendra soin d’elle jusqu’à ce qu’ils soient séparés, lors de l’opération Babylift, au printemps 1975, qui évacue peu avant la chute de la ville les orphelins de guerre et enfants nés de GI’s. Sans le savoir, ils auront des vies parallèles, celles d’enfants américains adoptés. Ils ignorent ce que leur existence doit à la multitude de destins brutalisés avant eux dans le long conflit vietnamien. Em, c’est le fil qui relie les ouvriers des plantations de caoutchouc en Indochine aux femmes des premiers salons de manucure en Amérique du Nord. Ce sont les liens d’amour et de haine entre les vies brisées de la « guerre américaine ». Dans ce roman, Kim Thúy noue des histoires vraies, pleines d’images fortes, méconnues ou aussi célèbres que la photo prise à My Lai. Sa prose lyrique et sobre nous embarque dans une traversée bouleversante de l’Histoire.

Kim Thúy est née en 1968 à Saigon en pleine guerre du Vietnam. À l’âge de dix ans, elle fait partie des centaines de milliers de boat people fuyant le régime communiste. Installée à Montréal, elle publie Ru en 2010. C’est un best-seller en France et au Québec. Avec em, (2021), Kim Thúy poursuit l’exploration de son identité double.

Les éditions Liana Levi sur Twitter Instagram – Facebook

 


Komodo de David Vann, traduit par Laura Derajinski
Paru chez Gallmeister

David Vann, Komodo, Gallmeister

Sur l’invitation de son frère aîné Roy, Tracy quitte la Californie et rejoint l’île de Komodo, en Indonésie. Pour elle, délaissée par son mari et épuisée par leurs jeunes jumeaux, ce voyage exotique laisse espérer des vacances paradisiaques : une semaine de plongée en compagnie de requins et de raies manta. C’est aussi l’occasion de renouer avec Roy, qui mène une vie chaotique depuis son divorce et s’est éloigné de sa famille. Mais, très vite, la tension monte et Tracy perd pied, submergée par une vague de souvenirs, de rancœurs et de reproches. Dès lors, un duel s’engage entre eux, et chaque nouvelle immersion dans un monde sous-marin fascinant entraîne une descente de plus en plus violente à l’intérieur d’elle-même, jusqu’à atteindre un point de non-retour.

Avec ce portrait trouble d’une femme en apnée, David Vann confirme son immense talent pour sonder les abysses de l’âme humaine.

Les éditions Gallmeister sur Twitter Instagram – Facebook

 

Dernier tour lancé, d’Antonin Varenne
Paru à la Manufacture de livres

Antonin Varenne, Dernier tour lancé, La Manufacture de livres

Julien Perrault a tout perdu en percutant deux de ses concurrents sur le circuit du Mans. Lui qui avait été le prodige du Grand Prix Moto est devenu le paria, «l’assassin». Mais un sponsor sulfureux propose au jeune homme de revenir sur le devant de la scène. Courir de nouveau. Seulement, son retour sur les circuits, Julien ne l’envisage plus seul. À ses côtés, dans l’équipe qui le préparera à la course, il comptera sur la psychiatre qui le suit depuis son accident, son père qui a construit ses premières motos et ce peintre un peu fou devenu son ami. Trois soutiens des plus atypiques au cœur du grand cirque qui se prépare.

Dans ce nouveau roman plein de fureur, Antonin Varenne dresse le portrait d’un homme prêt à payer n’importe quel prix pour aller au bout de sa passion, être fidèle à lui-même, égoïstement et sans limite.

 

Les éditions La Manufacture de livres sur Twitter Instagram – Facebook


  •  
    6
    Partages
  • 6
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page