Tout un poème

19 octobre 2018 : Quelle voix !

Quelle voix !
La Castafiore et les conséquences désastreuses
et destructrices de sa voix, je n’ai jamais su
qu’en penser, mythe ou réalité.
La douceur d’une voix inconnue
suite à une erreur de numéro,
je m’en souviens,
correspondance téléphonique de
plusieurs mois, nous appelions la nuit,
racontions tout.
Notre rencontre en chair et en os
a tout foutu en l’air.
J’aimerais écrire d’autres poèmes
sur les voix qui me hantent.
  •  
    10
    Partages
  • 9
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer