Tout un poème

6 Septembre 2018 : Leur nouvelle vie en or

Leur nouvelle vie en or
Imaginez un peu ces nouveaux nababs
à qui le monde appartient car
ils se lèvent tôt : c’est l’or perdu
de nos vies qu’ils ramassent dès
potron-minet et lorsque votre journée
à son apogée vous tétanisera d’ennui,
eux seront à vaquer à leurs loisirs
de nouveaux riches. Comme disait l’autre,
demain dès votre réveil, à l’heure
où ils blanchiront vos rues, vous
vous appliquerez à les souiller à nouveau
de votre merde qu’ils transformeront,
ou pas, en or.
  •  
    13
    Partages
  • 12
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page