Chroniques Musique

Angry Silence : Back to the Future Past

Avril 2022, Hill Valley, États-Unis.
– Salut Doc
– Salut Marty
– Dis moi, la Delorean, elle fonctionne toujours ?
– Ahhhhh, non gamin ! À force d’y mettre des ordures en guise de carburant, elle a fini par s’encrasser. Faudrait bien que je la décalamine, mais là, j’ai pas le temps.
– Bordel, c’est fâcheux ça. J’avais besoin de retourner dans les 90‘s voire la fin des 80‘s, j’ai un cours à donner demain sur la scène musicale indie US, faudrait que j’arrive à retrouver les vibes de cette époque.
– Quelle mouvance Marty ? Slacker ? Hardcore ?
– Entre autres ouais.
– Ton sound system est toujours en bon état ? Dans ce cas, j’ai une solution intermédiaire. Tiens, prends cette galette ! Fais gaffe en la sortant de sa protection plastique, le label devait être écoresponsable et a préféré ne pas utiliser de colle pour la conception de la pochette et, de ce fait, si tu n’y fais pas gaffe, le disque risque de te glisser des mains.
– D’accord. (Marty prend le disque, le regarde) Et c’est quoi, ça, Angry Silence ?
– Ce sont cinq musiciens, venant de Bretagne …
– De ??
– Bretagne, une contrée lointaine, de l’autre côté de l’Atlantique, en France. Un État indépendant, à ce que j’ai cru comprendre, où règnent le chouchen, le kouign amann, le biniou et les dolmens.
– Mon Dieu !
– Oui. Comme tu peux le comprendre, les conditions de vie sont atroces. C’est probablement pour ça qu’il y a tant de colère sourde chez eux. Mais bon … ça, tu le découvriras en arrivant chez toi. Tout ce que je peux te dire, c’est que les membres de ce quintet n’en sont pas à leur premier fait d’armes. Manu notamment, celui qui se définit comme le chanteur au bâton de pluie. Et puis y a aussi Pascal. Pour tout te dire, lui, c’est le fondateur du label Et Mon Cul, C’est Du Tofu ? qui a accueilli en son sein Jessica 93, La Chasse ou encore Le Singe Blanc.
– D’accord, mais en quoi un groupe breton va m’aider à élaborer mon cours sur la musique indie US ?

– Simple, Marty. Très simple. Angry Silence synthétise à lui seul tout l’esprit de cette époque. Ni plus, ni moins. Strange Times Call For Strange Measures, avant d’être un excellent disque, c’est une cure jouvence, la colère explosive d’un Fugazi associée à la glandeur mélodique d’un Pavement.
– Tu veux dire la grandeur ?
– Non, Marty, la glandeur. Je sais encore ce que je dis. Angry Silence puise dans le côté cool de la bande à Malkmus, déconneur si tu veux, un peu potache …
– Mais… Doc, éclairez moi : comment un groupe peut être à la fois cool comme Pavement et furieux comme Fugazi. C’est un peu antinomique non ?
– Tout à fait Marty. Tu as remarqué que leur nom forme un oxymore ?! Eh bien, il en va de même pour leur musique. C’est à la fois tout et son contraire : à la rigueur quasi pathologique d’un Drive Like Jehu, s’oppose le foutoir d’un Sebadoh, au militantisme d’un Ian MacKay, le j’en-foutisme d’un Jay Mascis. Tu ajoutes à cela la petite touche de folie des Pixies, la production d’un Albini sous weed (aussi incisive qu’un couteau à beurre) et tu obtiens Strange Times Call For Strange Measures, un album ultra référencé, sans nostalgie, dont les thèmes abordés (la lutte des classes, la violence, l’oppression, l’amitié, entre autres) restent assez intemporels. C’est mélodiquement imparable, frais et suffisamment sincère pour emporter l’adhésion dès la première écoute.
– Mais … Doc ? Vous pensez que ce sera vraiment suffisant pour mon cours …
– Si je te dis que oui, c’est que c’est oui ! Fais moi confiance, nom de Zeus ! Bon, maintenant, je dois te laisser. Garde le disque et tu verras, pas besoin de la Delorean pour faire un bond en arrière de trente ans. Tout est là, à ta disposition, résumé en moins de 45 minutes. Ne me remercie pas. Salut !


 

 

Strange Times Call For Strange Measures Angry Silence

Les Disques De La Face Cachée – 1er Avril 2022

 

Site webFacebookInstagram


Image bandeau : Pochette de  » Strange Times Call For Strange Measures  » – Angry Silence / Conception : Bonjour Grisaille

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page