Littérature Etrangère

« Anne de Green Gables » de Lucy Maud Montgomery : Une orpheline inoubliable à la recherche du bonheur

S‘il est un roman à (s’)offrir en cette fin d’année, c’est bien ce merveilleux classique de la littérature canadienne, best-seller international depuis sa parution en 1908 mais injustement méconnu des français, que nous permettent de (re)découvrir les éditions Monsieur Toussaint Louverture.

Dans son écrin aux reflets d’argent, l’histoire émouvante et drôle de cette fillette à la personnalité hors du commun, écrite par la prolifique Lucy Maud Montgomery (1874-1942), devrait séduire les lecteurs de tout âge. 

Il y a tellement d’Anne différentes en moi. Parfois, je me dis que c’est pour ça que je suis si pénible. Si j’étais une seule et unique Anne, ce serait vraiment beaucoup plus simple – mais aussi bien moins intéressant.Anne et Lucy Maud Montgomery

Orpheline de 11 ans, Anne Shirley est envoyée à Avonlea sur la magnifique Ile-du-Prince-Edouard, la plus petite des provinces du Canada. Si la fillette s’émerveille aussitôt de la beauté des lieux et a hâte de découvrir sa nouvelle maison, les fameux Green Gables ou Pignons Verts en français, la surprise est de taille pour Marilla et Matthew Cuthbert. Car le frère et la sœur célibataires et vieillissants attendaient un garçon pour les aider aux travaux de la ferme, pas une rouquine chétive et sans manières, aussi bavarde qu’une pie.

D’abord résolus à la renvoyer, les Cuthbert décident finalement de garder Anne. Il faut dire que sa langue bien pendue, ses envolées lyriques déconcertantes et son intelligence vive la rendent particulièrement attachante. Spontanée, étourdie et disons-le, très extravagante aux yeux de ses contemporains, la pétillante et rêveuse Anne va bouleverser le quotidien jusqu’alors monotone et sans couleurs de son entourage.

Le roman raconte les joies et les peines de la fillette alors qu’elle apprend à vivre à Green Gables, son premier véritable foyer après des années d’errance entre orphelinat et maisons d’accueil. Romantique impénitente, férue de littérature et poésie, Anne s’extasie chaque jour devant la nature enchanteresse de l’île et les petits bonheurs de la vie. Elle fréquente l’école communale, où elle se fait remarquer pour son intelligence et son goût des études, et se lie d’amitié avec les fillettes d’Avonlea, fascinées par sa personnalité, son amour des « grands mots » et son incroyable fantaisie.

Au prix de nombreuses (més)aventures, toutes plus drôles et touchantes les unes que les  autres, Anne parvient à conquérir les cœurs et le respect de tous : de l’austère Marilla, sa mère adoptive, à Rachel Lynde, la reine des commères, de la jeune Diana Barry, son « amie de cœur », à Gilbert Blythe, son grand rival devant l’éternel, nul ne résiste au charme d’Anne. Féministe involontaire, fille et amie fidèle, elle trace sa route avec détermination, s’accrochant à ses rêves et à ses convictions malgré les épreuves.

Dans une prose magnifique, dense et poétique, Lucy Maud Montgomery plonge le lecteur dans les paysages grandioses de son île natale et lui ouvre les portes d’un monde dans lequel l’imagination et les valeurs humaines occupent une place centrale. Et c’est une merveille de fantaisie, d’humour et d’optimisme que ce roman retraduit avec passion par Hélène Charrier.

Véritable hymne à la joie, à la liberté, à la littérature et au pouvoir de l’imagination, Anne de Green Gables aborde des thèmes puissants, intemporels et résolument modernes : l’ouverture d’esprit, l’importance de l’instruction, la lecture comme vecteur d’émancipation, la place des femmes en ce monde, le besoin d’être aimé. Et bien d’autres encore, que vous découvrirez en cheminant aux côtés de cette héroïne « parfaitement imparfaite » mais incroyablement réussie.

En bref, ce roman au charme désuet, empli de tendresse, d’allégresse et d’énergie, dans lequel l’émotion surprend  le lecteur de la première à la dernière page, est un véritable rayon de soleil dans l’hiver, une douceur littéraire qui rassérène, une balade enchantée bienvenue en ces temps troublés. Comme de coutume chez Monsieur Toussaint Louverture, le livre est superbe avec sa couverture illustrée cartonnée à l’anglo-saxonne et son papier de qualité, et Anne de Green Gables est un parfait cadeau à glisser au pied du sapin.

Une pépite à avoir dans sa bibliothèque, à offrir aux adolescents bons lecteurs et à tous ceux qui ont gardé leur âme d’enfant ou aiment la littérature. A l’instar d’Alice au pays des merveilles, de Pollyanna ou de Tom Sawyer, la petite Anne Shirley mérite sa place au panthéon des jeunes héros de la littérature. Excellente nouvelle, il s’agit là du premier tome de la saga de l’attachante Anne, dont le second volume paraitra en février 2021.


Anne de Green Gables de Lucy Maud Montgomery

traduction de l’anglais (Canada) par Hélène Charrier

Paru chez Monsieur Toussaint Louverture le 22 octobre 2020

 

Site webFacebookInstagramTwitter

Lucy Maud Montgomery

 


Image bandeau : Image par Sarah Richter / Pixabay

  •  
    57
    Partages
  • 57
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page