Chronique Musique Interviews

A Mon Etoile : Entretien avec Aube L

Ecrit par Ivlo Dark

« Je voulais une vie, plus vive que morte
conjurer les lendemains perdus. Alors d’étoiles en étoiles, j’ai construit ma vie »
 Les mots d’un titre d’ouverture qui donne également son nom à un nouvel album étonnant.

Le sentiment alors de ne plus savoir sur quel terrain je me trouve. Je suis  réellement déstabilisé par cet univers. Il est évident que l’artiste est atypique. Moi, d’habitude si tranché dans mes choix, perdu à l’écoute de cette voix androgyne. Intrigué, je repasse la bande et me laisse apprivoiser. A Mon Étoile se hisse et vient me toucher en plein cœur.

 Aube L est une self-made-woman totalement habitée. Son nouvel album paru depuis octobre de cet année, une malle aux trésors qui pourrait bien vous transporter pour un voyage entre électro futée et rock poétique. L’émotion portée par son auteur y est subtilement rayonnante.

Histoire d’en savoir un peu plus sur la musique de cette compositrice et interprète, je vous invite à découvrir Aube qui aura eu la générosité de répondre à mes quelques questions.

Aube L

 Ton nouvel album semble évoquer en filigrane le thème de la revanche heureuse. Le contenu est-il empreint de cette idée positive ?

Totalement. Par contre, j’ai plus de mal avec le terme de « revanche ». Je le perçois plus comme une transformation de ce qui m’était difficile à vivre. Je peux aujourd’hui me retourner vers cette gamine qui voulait se trouver ailleurs et lui dire que les choses ont changé.

Une chose que j’apprécie beaucoup dans ton univers, c’est cette faculté de concilier sans tabous l’intime sans pour autant tomber dans l’impudique. C’est une chose dont tu as conscience lorsque tu écris et compose ?

Je suis heureuse que tu fasses cette observation. Avec le temps, je me suis rendu compte que mon vécu personnel pouvait parler à chacun. On traverse tous les mêmes épreuves, avec des contextes et à des degrés différents, mais on avance tous sur le même chemin. En parler, c’est faire le grand saut et permettre à chacun de se sentir moins seul.
Lors de mes concerts, j’ai beaucoup de retours de personnes qui me racontent comment elles se projettent dans mes chansons. Pour moi, faire de la musique, c’est exprimer cette part d’universel.

Ta musique semble mélancolique mais nourrie d’un chant radieux, cette duplicité d’humeur définit –elle en quelque sorte ta personnalité ?

Pendant des années, il y a eu la Aube sociable et souriante et de l’autre côté une part plus sombre de moi qui s’est exprimée au travers de la musique. J’ai fonctionné avec ce côté écorché tout en revêtant une carapace de manière à avancer.
Au fur et à mesure que j’ai avancé sur mon chemin, je me suis sentie de mieux en mieux et ces deux parties ont fini par se rejoindre. Assez bizarrement, le bonheur n’a pas rendu ma musique joyeuse ! Elle est juste devenue moins mélancolique.
Ce qui m’a assez perturbée d’ailleurs ! J’avais une certaine gêne à faire de la musique mélancolique alors que je me sentais heureuse dans ma vie. J’avais l’impression de ne pas honorer ce bonheur là en faisant de la musique triste. Mais j’ai fini par comprendre que je ne peux pas effacer mon histoire, elle est là et me marquera à vie. Mais ça ne rend mon bonheur que plus intense. 

« Je suis venue au chant par accident. Au départ, je trouvais ma voix trop étrange et je me disais qu’elle n’avait aucun intérêt. »

Cette voix si marquée et marquante, c’est la résultante issue d’un long travail ou juste un cadeau du ciel ?

Je suis venue au chant par accident. Au départ, je trouvais ma voix trop étrange et je me disais qu’elle n’avait aucun intérêt. Malgré ce sentiment, au fond, il y avait une profonde attraction. C’est venu au fur et à mesure comme une expression naturelle, à force d’apprendre à exprimer mes émotions et à les assumer. C’est peut-être ce qu’il y a de plus difficile dans le fait de chanter !
Ce qui est étonnant, c’est que je n’ai jamais pris de cours de chant alors que j’en donne aujourd’hui. – rires –
J’ai échangé avec des professeurs qui m’ont confirmé qu’intuitivement j’avais la bonne technique.

J’ai parfois eu l’impression sur le disque de rencontrer un mix entre Rover et Jonsi (le chanteur de Sigur Ros). Cette emprunte vocale ne te semble-t-elle pas un frein pour certains auditeurs habitués à des choses plus lisses (pour ne pas dire calibrées) ?

Je ne me pose pas la question sous cet angle. Certainement que ma voix peut représenter un obstacle pour certains mais au final, je ne sais pas faire les choses autrement que sincèrement. Les gens qui me découvrent en live accrochent essentiellement sur ma voix. Je capte donc l’auditoire grâce à elle.
Après, pour parler de production, j’ai tenté de passer à l’étape supérieure mais j’y ai perdu trop d’énergie. Dorénavant, je fais ma route… Si par hasard une belle rencontre peut être le déclencheur, je reste preneuse.

Tu t’organises comment sur scène pour gérer le chant, la guitare, le violon, le synthé ?

Je sample en direct. Par exemple j’effectue une boucle sur mon clavier ou à la guitare ou encore à la batterie, puis le reste se déroule selon où je veux emmener la chanson. Soit, je rajoute d’autres instruments que je boucle, soit je joue dessus sans m’enregistrer et ainsi de suite. Tout se fabrique en temps réel. Ceci nécessite de l’entrainement, c’est un peu comme des mathématiques. Il faut savoir anticiper de manière abstraite.

Chez Addict Culture une de nos devises est de susciter l’envie. Tu peux nous faire part à ce titre de tes récents coups de cœur ? (un film, un livre, un disque)

Un film : Mommy. Je suis sensible à l’ensemble des films de Xavier Dolan que j’ai pu voir.

Un livre : Toute l’œuvre de Faïza Guène et particulièrement Un homme ça ne pleure pas. J’aime chez cette auteure ce mélange de langage courant très vivant avec pourtant un vrai style très travaillé.

Un disque : Je viens de découvrir le dernier album de Zazie (Encore Heureux) … Je le trouve génial, peu d’artistes français me touchent autant.

aube l

L’ album A Mon Étoile est en écoute et vente ICI

Crédit photos: Laurence Barriol

Site officielFacebook

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   

Ajouter un commentaire