Chronique Musique

Bandcamp Discoveries #01

Écrit par Beachboy

Chez Addict-Culture, rien ne nous rend plus heureux que de découvrir de nouveaux artistes dans les tréfonds des internets… C’est pourquoi nous avons imaginé Bandcamp Discovery : un petit focus sur ces artistes qui présentent leur musique sur cette plateforme d’une richesse inouïe !

Accrochez-vous, ouvrez grand vos oreilles !

The Bv’sSpeaking From A Distance

Commençons cette nouvelle rubrique dédiée aux trésors cachés dans les méandres du Net avec les mystérieux The Bv’s, duo composé de Josh et Fred, en provenance de Falmouth, joli petit port au sud des Cornouailles. Guitares claires, voix adolescentes, The Bv’s réveillent les vieux souvenirs de l’indie pop anglaise de la grande époque Sarah Records, Field Mice et Saint Christopher en tête.

Comme leurs illustres ainés, The Bv’s possèdent la mélodie facile et évidente qui s’incruste entre vos deux oreilles sans plus vouloir vous lâcher. Du merveilleux  Ray,titre phare qu’on croirait sorti d’une compilation C86 au final et très Feelies A… le duo scotche direct l’auditeur, confortablement assis comme nous sollicite le groupe sur sa page Bandcamp.

Classique instantané, leur album vous coûtera un bras dans 20 ans, autant se le procurer dès maintenant, soit sur leur Bandcamp, soit via le micro label allemand Kleine Untergrund Schallplatten.

 

An Eagle In Your MindOutside

Un nom tiré d’une chanson de Boards Of Canada, un album enregistré sur les routes du Maroc, An Eagle In Your Mind brouille les pistes et nous entraine loin des sentiers battus.

Après Sunday, un premier EP paru en mai 2016, le duo composé de Sophia et Raoul revient avec le splendide Outside, recueil de folk songs dans la lignée de Vashti Bunyan ou Nick Drake, sur lequel la voix de Sophia, profonde et subtile, fait des merveilles, quelque part entre Jennifer Charles d’Elysian Fields et Emily Jane White.

Quelques influences abstract hip-hop donnent une profondeur nimbée de tension électrique aux chansons qui vous sautent à la gorge, soutenues par la guitare acoustique magnifiquement jouée par Raoul. L’émotion est là, comme un coucher de soleil sur le désert marocain, entre émerveillement et vertige.

Outside est disponible sur leur  Bandcamp, depuis le 10 avril

DrahlaFaux Text

Quatre chansons, 2 singles en tout et pour tout et pourtant je suis sur qu’on tient là le groupe le plus excitant du moment et pour longtemps, j’espère. Drahla est un très jeune trio en provenance de Leeds, composé de Rob Riggs, Luciel Brown et Mike Ainsley.

Après Fictional Decision, un premier 45 trs coup de poing produit par MJ de Hookworms et sorti chez A Turntable Friends Records en début d’année, ils confirment en beauté avec Faux Text et Burden Of Proof, en magnifique face B tout l’immense potentiel de ce groupe.

Mélange complexe de rage et de tension, emportée par la voix hypnotisante de Luciel, Drahla n’est pas sans nous rappeler l’ovni Life Without Buildings. Post-punk radical, mélodies sombres et directes, Drahla intrigue, Drahla fascine, je vous aurai prévenu !

Faux Text est disponible sur leur  Bandcamp, depuis le 28 avril ou chez Too Pure Singles

 Frank RabeyrollesApart

Je me dois d’insister pour les quelques étourdis qui n’auraient pas suivi nos bons conseils à la sortie de ses œuvres précédentes ici et mais Frank Rabeyrolles, ex Franklin ou Double U est un des musiciens les plus talentueux qu’on ait connu en France ces dernières années. Il nous le confirme encore une fois avec son splendide nouveau disque, dénommé Apart, le bien nommé, tant le bonhomme a cette manie d’être toujours là où on ne l’attend pas.

Entre lo-fi et electro, Frank nous entraîne quelque part entre Massive Attack et Hood, une petite pointe New-wave en sus, confirmant que l’inventivité et l’exigence peuvent faire bon ménage au sein de chansons immédiatement accrocheuses comme Drowned, Strange Power ou le tubesque (dans un monde idéal !) Love Translation.

Les chansons d’Apart ont un côté très enfantin, joyeuses et enjouées mais toujours au bord des larmes, écoutez les vite, très vite, faites mois confiance, vous aurez de suite envie de les cajoler !

Apart est disponible sur son  Bandcamp, depuis le 17 avril

LØZNINGER + KITOWSKICrashing Clouds



D’un côté, Benjamin Lozninger, musicien multi-instrumentiste français né à Toronto aujourd’hui installé à New York, de l’autre, Jessica Kitowski, chanteuse américaine, habitant près de Houston dans le Texas.

Cette jolie rencontre via la magie du net nous donne un très bel album intitulé Crashing Clouds, soit 10 chansons entre folk et électro pop tout en douceur et sensualité qui ne sont pas sans nous rappeler l’ambiance du trip hop du début des années 90, quelque part entre Monk & Canatella et Pressure Drop. Ailleurs, c’est l’ombre de Beck qui plane sur des chansons comme la très jolie (Backing) The Wrong Horse.

Au final, cela nous donne un très beau disque, dans lequel il fait bon se plonger, doux et suave comme le plus tendre des rêves.

Crashing Clouds est disponible sur leur  Bandcamp, depuis le 1er avril

 

2 Commentaires

Ajouter un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.