Séries

[Actu Série] « Betty » : possessed to skate !

6 épisodes – 30 min

Réalisation : Crystal Moselle

Distribution : Rachelle Vinberg, Moonbear, Nina Moran, Ajani Russell, Dede Lovelace, Edmund Donovan, Kabrina Adams

Production : Untitled Entertainment

Diffusion : OCS à partir du 2 mai

betty

Glisser, doucement, entre deux voitures, en toute liberté, passer vite et éviter les emmerdes, s’arrêter quelques instants pour tirer sur un pétard, et repartir taper des ollies sous les regards des potes et des moins potes…et être une fille.

HBO a offert à la réalisatrice du film Skate Kitchen, Crystal Moselle, de développer son adaptation en série. On y retrouve la même équipe de jeunes filles de Brooklyn : Kirt, Janay, Indigo, HoneyBear et Camille, toutes ayant en commun le skateboard.

Kirt (Nina Moran) passe sa vie à skater, et aimerait que les gars qui tiennent un peu trop le pavé leur lâchent la bride et acceptent la présence de femmes sur leur terrain. Elle a des discours tout prêts, qui convoquent les termes féministes, s’impose à la gouaille et profite de la moindre occasion pour apprendre le skate aux filles qui semblent intéressées. Son idée ? Organiser un ride géant de Girls bien sûr ! Ses meilleures copines accompagnent le mouvement de revendication de loin, souvent dépassées par la fougue de Kirt, mais restent toujours au plus près dans l’action.

betty
Betty©Home Box Office
Kirt/Betty©Home Box Office

Mais le féminisme n’est pas le sujet de cette série. C’est avant tout la jeunesse, le temps de la liberté et de l’absolu, période pendant laquelle tout paraît à la fois génial et insupportable.

La trame de la série n’est pas folichonne, avec des intrigues là encore un peu prétexte. Cohérent avec la réalisation aux couleurs très actuelles, le jeu à l’accent de vérité de cette bande d’amies déclenche une vraie dynamique réaliste et fonctionne dans son énergie.

betty
Camille, Janay, Kirt/Betty©Home Box Office

Betty est une fenêtre ouverte sur la jeunesse, les choses qu’on apprend, celles dont on a honte, celles qu’on accepte pour accéder à l’amitié ou l’amour, celles qu’on cache… La mise en scène là encore plutôt réaliste avance sûrement un peu trop souvent avec un masque musical, mais la B.O. est si juste et bien utilisée qu’elle participe franchement à la vitalité et la candeur de cette série. Et puis, quand on est jeune, on vit tellement souvent dans son propre clip vidéo..!

Ceux qui s’attendent à voir des figures incroyables, des exercices de brosse à reluire pour ego sportif, ceux-là seront déçus. Mais ceux qui ont envie de juvénile légèreté et de respect dans le traitement d’une discipline difficile mais passionnante y trouveront leur compte.

Camille/Betty©Home Box Office
betty
Kirt, Janay/Betty©Home Box Office

Voilà donc un programme tout en fraîcheur, loin des exercices de spécialistes de la spécialité, sans arrogance ni acrobatie, posant un regard honnête sur les difficultés de trouver sa place en tant que jeune femme qui souhaite pouvoir exercer l’activité qui lui plaît, de la manière qui lui convient, avec les gens qui l’intéresse. Simplement.

  •  
    12
    Partages
  • 11
  •  
  •  
  • 1
  •  
  •   
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer