Chroniques MusiqueMusique

L’Aura d’Elysian Fields

elysian fields

Formé par Oren Bloedow (guitare, chant) et Jennifer Charles (chant) en 1995 à New York, Elysian Fields perpétue la tradition d’un rock artistique presque conceptuel. Depuis Bleed Your Cedar en 1996, Elysian Fields trace un chemin unique, passant d’un rock sombre à un éclatant lyrisme. Leur aura est sans conteste.

Elysian Fields a toujours été celui de l’harmonie sensuelle, des ambiances aériennes et des ambiances cotonneuses. Ce nouvel opus, le neuvième, ne déroge pas à la règle. For House Cats And Sea Fans, entre fantasmagorique et cinématographique.

Comme toujours, Jennifer Charles joue de sa voix avec volupté, elle manie toujours les mots avec délicatesse et sensualité parfois soupirés.

Oren Bloedow joue avec des compositions parfois pop, rock ou même jazzy tout en y apportant des notes de piano qui s’étaient, jusqu’ici, faites discrètes sur ses précédentes compositions. A cela s’ajoute la saveur particulière du violoncelle et quelques arrangements world sans en rajouter et surtout en gardant toujours la classe et la sensualité qui les caractérisent.

Ils auront prochainement 20 ans d’existence et pourtant, Elysian Fields n’aura jamais autant joué sur la délicatesse et l’onirisme.

Chez Vicious Circle

En écoute sur Deezer ICI

Et sur Spotify :

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •   
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page